22 janvier 2009

Dominique A (2/8) : Si je connais Harry


Suite de mes périgrénations sur Dominique A avec cette semaine le deuxième disque du monsieur au titre énigmatique "Si je connais Harry". Moins monolithique que le précédent, il est plus difficile d'y adhérer totalement, mais en même temps plus difficile aussi de le rejeter "en bloc". "Si je connais Harry" est un disque de transition, un disque entre-deux, entre les débuts prometteurs et atypiques de "La Fossette" et de ses petites nappes de synthé trafiquées et produites à la maison et "La Mémoire Neuve", disque plus ouvert, mieux produit, qui lui ouvrira un court instant les portes du public de masse. Sur ce deuxième disque, il y a un peu des deux, un peu encore de "La Fossette", un peu déjà de "La Mémoire Neuve". C'est donc un album un peu oublié dans la discographie de Dominique A, un disque considéré comme mineur, et pourtant en le réécoutant bien, je trouve qu'il y a quand même ici quelques petits trésors, comme le formidablement sobre "L'Amour", comme "Le Gros Boris" bien dans la lignée du "Courage des Oiseaux", comme les guitares stridentes de "Retour au calme", comme la très belle reprise de Christophe "Chiqué, Chiqué" (d'ailleurs, on jurerait entendre Christophe lui-même sur ce titre tellement leurs voix semblent proches. Des talents d'imitateurs, Dominique ?), etc. "Si je connais Harry" est un album à découvrir ou à redécouvrir.
En concert, Dominique reprend depuis peu "L'Amour" dans une nouvelle et magnifique version, disponible d'ailleurs dans l'album live sorti en 2007 "Sous nos forces motrices".


Les yeux gonflés de sommeil, l'amour
Ce bonheur est sans pareil, l'amour

Nous nous perdons dans le jour

Il n'y a plus rien autour, l'amour


Cerné de tous les côtés, l'amour

Finira bien par flancher

Tous tes mots dans mon oreille

Seront perdus pour toujours
Seront perdus pour toujours

(L'Amour- Ané, Si Je Connais Harry, 1993, Lithium)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire