11 mars 2009

Empire Of The Sun - Walking On A Dream

Voici ceux que tout le monde considère déjà comme les nouveaux MGMT : Empire Of The Sun. Déjà rien qu'avec leur nom, ils annoncent la couleur : ici, pas de fausse modestie. Et puis à l'image du nom du groupe, la pochette du disque fait un peu penser à l'univers des jeux vidéos. Un univers de démesure bien dans l'esprit tordu de Luke Steel, tête pensante du groupe australien The Sleepy Jackson et donc aussi maintenant de "l'empire du soleil". Avec ce groupe, c'est clair, Steel rêve d'une chose : conquérir le sommet des charts internationaux. C'est pourquoi la musique s'en ressent, très variété. A chaque morceau, ça vise le tube. C'est réussi sur le premier titre "Standing On The Shore", beaucoup moins par la suite, flirtant allègrement avec le pire de la variétoche made in années 80, avec ses sons de synthétiseurs sirupeux et nauséabonds comme sur l'ignoble "Without You" qui clôture le disque de la plus mauvaise des manières qui soit. Bref, n'est pas MGMT qui veut, difficile de surfer sur le mauvais goût sans y tomber carrément les deux pieds dedans. (Site officiel)

4/10

Chroniques :
Des oreilles dans Babylone
NME
fluctuat.net
Magic
Popnews

1 commentaire:

  1. J'écoutais justement le morceau en question sur ta playlist et je me disais que ça me rappelait les Sleepy Jackson. Quid de ce groupe d'ailleurs? Je n'ai pas écouté leur premier album et plus personne n'en parle. A l'époque, il était perçu comme une merveille du monde. Mais le deuxième disque était déjà dans le style d'empire of the sun, strass et paillettes. Est-ce que ça les a flingués?

    RépondreSupprimer