24 juin 2009

Sébastien Schuller - Evenfall


"Evenfall" est un bon disque, il n'y a pas de doute là-dessus. Et pourtant ... Et oui, je pensais qu'en revenant de vacances, j'allais avoir la main moins lourde au niveau critiques de disques, que j'allais être "bon public". Normalement, c'est ce qui arrive souvent quand on écoute moins de musique. Sébastien Schuller, que je ne connaissais pas avant l'écoute de ce disque, me fait beaucoup penser à Syd Matters : même univers, même voix, mêmes inspirations. Leurs disques à chacun sont indéniablement bien ficelés. Alors pourquoi je n'arrive pas à être complètement emballé ? Tout simplement parce qu'à force de toujours fonctionner avec des accords mineurs, leurs disques m'ennuient un peu. Pour être plus bref, ça ne pétille pas comme musique, c'est monocorde, comme bridé. Même si les arrangements sont assez soignés et variés, ça reste finalement sans surprise, trop modeste (à l'inverse d'un Patrick Wolf ...) Et puis, surtout, Radiohead est déjà passé par là. Car il ne faut pas se leurrer, l'inspiration principale de Sébastien Schuller, c'est Thom Yorke. Et le problème, c'est que Radiohead a déjà fait tout cela en mieux. (Site officiel)

7/10

Chroniques :
Popnews
Words And Sounds
Zikeo




4 commentaires:

  1. ha bravo, pendant que certains bossent plus pour gagner toujours pareil, d'autres vont se dorer la pilule dès le mois de juin !!!!
    sinon, ok pour le côté un peu trop soigné de schuller, mais j'aurais quand même mis trois smileys, perso.

    RépondreSupprimer
  2. Je sais qu'objectivement, il mérite sans doute trois smileys. Mais ici, rien n'est objectif malheureusement, c'est suivant mon humeur du moment ... Et ce n'est sans doute pas le genre de disques que j'aurais forcément envie de réécouter à l'avenir. Il est d'une beauté trop "froide".

    RépondreSupprimer
  3. tu as raison, l'objectivité, c'est naze

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup beaucoup aimé le premier album de Sebastien Schuller. Son second m'a laissée de marbre, complètement. J'arrive pas à comprendre ce qu'il lui est arrivé (ou à moi)

    RépondreSupprimer