Accéder au contenu principal

Sonic Youth (5/15) : Daydream Nation


Alors voilà le disque qui est souvent annoncé comme le chef d'oeuvre de Sonic Youth. Pourtant, je ne sais pas pourquoi mais je lui préfère largement "Sister", leur précédent. Enfin si, je sais pourquoi : "Daydream Nation" est trop long, moins pop, plus touffu, trop expérimental. Il résume pourtant sans doute mieux la musique du groupe, la dualité entre le côté expérimental justement, et le côté mélodique. Mais c'est plus fort que moi, je n'arrive jamais à écouter cet album en entier. Passée la première moitié, la fin m'ennuie un peu. Malgré tout, un disque qui contient une chanson aussi fondamentale que "Teenage Riot" mérite quand même le détour. Tout est déjà là en fait, dès le premier morceau. A côté, le reste du disque paraît facultatif. Près de 7 minutes de bonheur ! En tout cas, "Daydream Nation" marque la fin de la première carrière de Sonic Youth, la plus expérimentale. Dès l'album suivant, le groupe signera sur une major et fera de la musique un peu plus accessible pour le commun des mortels. Il influencera fortement un groupe comme Nirvana.





[Kim]
Youre it
No, youre it
Hey, youre really it
Youre it
No I mean it, youre it

Say it
Dont spray it
Spirit desire (face me)
Spirit desire (dont displace me)
Spirit desire
We will fall

Miss me
Dont dismiss me

Spirit desire

Spirit desire [x3]
We will fall
Spirit desire
We will fall
Spirit desire [x3]
We will fall
Spirit desire
We will fall

[Thurston]
Everybodys talking bout the stormy weather
And whats a man do to but work out whether its true?
Looking for a man with a focus and a temper
Who can open up a map and see between one and two

Time to get it
Before you let it
Get to you

Here he comes now
Stick to your guns
And let him through

Everybodys coming from the winter vacation
Taking in the sun in a exaltation to you
You come running in on platform shoes
With marshall stacks
To at least just give us a clue
Ah, here it comes
I know its someone I knew

Teenage riot in a public station
Gonna fight and tear it up in a hypernation for you

Now I see it
I think Ill leave it out of the way
Now I come near you
And its not clear why you fade away

Looking for a ride to your secret location
Where the kids are setting up a free-speed nation, for you
Got a foghorn and a drum and a hammer thats rockin
And a cord and a pedal and a lock, thatll do me for now

It better work out
I hope it works out my way
cause its getting kind of quiet in my citys head
Takes a teen age riot to get me out of bed right now

You better look it
Were gonna shake it
Up to him

He acts the hero
We paint a zero
On his hand

We know its down
We know its bound too loose
Everybodys sound is round it
Everybody wants to be proud to choose
So whos to take the blame for the stormy weather
Youre never gonna stop all the teenage leather and booze

Its time to go round
A one man showdown
Teach us how to fail

Were off the streets now
And back on the road
On the riot trail

(Teenage Riot - Daydream Nation - 1988)

Commentaires

  1. la musique au pâpa de qui ?¨
    allez
    un petit lien vers un groupe de jeunes filles
    pas du quebec mais pas mal quand meme?
    http://www.myspace.com/aprilshowerband

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Destroyer - Ken

Découvert réellement au moment de son dernier et magnifique "Poison Season" - très bien classé dans mon top albums 2015 - Destroyer est déjà en passe de devenir un de mes groupes préférés. Son nouveau disque "Ken" a une étonnante référence : c'est le titre original du très beau "The Wild Ones" de Suede. Pourtant, l'univers musical de Dan Bejar est assez éloigné de celui de Brett Anderson, même si tous les deux puisent plus leur inspiration en Angleterre qu'en Amérique. La musique, assez proche de son "Kaputt" - son disque le plus adulé par la critique - revient à des sonorités eighties. On croirait entendre une sorte de New Order (les synthés sur "In The Morning" ou "Tinseltown Swimming in Blood") ou de Pet Shop Boys pas dansant, plus précieux et orchestré, qui ferait davantage de bien à la tête qu'aux pieds. "Sky's Grey" fait aussi penser à la classe et l'épure de son précédent album et bea…

Gu's Musics - Happening

Dans la série il n'est jamais trop tard pour découvrir la musique d'un "ami" Facebook, voici "Happening" de Gu's Musics. Le chanteur, de son vrai nom Gerald Chiifflot, originaire de Tours n'est pourtant pas né de la dernière pluie mais il a plutôt l'habitude de cirer le banc de touche dans la première division de la chanson-rock d'ici. Le genre de gardien de but invariablement désigné comme doublure, doublure des Bashung ou autres Dominique A, voire Rodolphe Burger avec qui la ressemblance paraît la plus évidente. Dis comme ça, on a connu pire comme situation, sauf qu'il vaut mieux, comme on dit, avoir mauvaise presse que pas de presse du tout. L'ami Gu's, pas rancunier, se dit que cela doit être à cause de ses textes, il avoue que c'est là que ça pêche principalement. Alors, il fait appel à un écrivain, un poète breton, Yan Kouton pour son précédent disque, "Aquaplanning". Malheureusement, à trop vouloir les mettr…

John Maus - Screen Memories

Cela faisait un bail qu'on n'avait pas eu de nouvelles du doux illuminé de John Maus. Depuis son magnifique et intransigeant "We must become the pitiless censors of ourselves" sorti en 2011 et une compilation de vieux titres parue un an après. La musique est toujours la même, sorte d'Ariel Pink, avec qui il a travaillé autrefois, en version cold wave. La chanson "Time to live" sur l'album "Dedicated to Bobby Jameson" de ce dernier fait d'ailleurs beaucoup penser à du John Maus. Comme si Pink était la version joyeuse et Maus la version sombre d'une seule et même idée de la pop musique. Il n'y a pas sur "Screen Memories" de titres aussi monumentaux que "Believer". C'est plutôt le genre de disque assez homogène qui s'écoute d'une traite, sans sauter de morceaux, parce que la qualité et le style restent constants.  Le gars aime toujours autant bidouiller des sons synthétiques sur ses machines, créan…