31 août 2009

Arctic Monkeys - Humbug

Voici l'un des albums les plus attendus de la rentrée : le nouveau disque des Arctic Monkeys. Après le sympathique intermède des Last Shadow Puppets, Alex Turner revient à son groupe originel. Si je n'ai jamais été vraiment fan de ce groupe sur la longueur d'un album, j'avoue qu'ils ont quand même commis quelques singles fracassants comme "Fake Tales Of San Francisco", 'Brianstrom" ou "Fluorescent Adolescent". Sur ce nouveau "Humbug", rien de tout ça : pas de single, que des titres assez quelconques. Mais que s'est-il passé ? Et bien, les Arctic Monkeys ont sans doute appris à jouer très bien de leurs instruments, mais ont malheureusement perdu tout naturel en route. Cette musique qui n'est jamais aussi bonne que lorsqu'elle est instinctive, à l'image des disques des Libertines, est ici beaucoup trop travaillée. La faute sans doute au très surestimé Josh Homme, leader des pompeux Queens Of The Stone Age - mais je ne suis pas très objectif, car je ne supporte pas ce genre de musique - qui a produit en partie le disque. Le son des Monkeys est donc plus lourd, plus viril. Plus casse-couilles aussi. Un peu à l'image de ce que sont devenus les désormais pénibles Kings Of Leon. C'est dommage car Turner a indéniablement du talent, il lui reste encore à sortir un disque vraiment marquant.(Site officiel)

5/10

Chroniques :
Fluctuat.net
ZikNation
L'Express

2 commentaires:

  1. je ne suis pas d'accord avec ce jugement je trouve que alex turner a réussi a produire un des meilleurs album rock de 2009 avec les arctic monkeys. Les instruments sont plus travaillé et on retrouve la véritable énergie du 1er album un petit peu laissé de coté lors de leur 2nd album.

    RépondreSupprimer
  2. Un album nettement plus mature que les deux premiers... pour ma part, les titres sont cohérents, énergiques, les mélodies bien trouvées!

    J'adhère, là où j'étais sceptique face au succès éclair des ARCTIC MONKEYS!

    http://systool.over-blog.com/article-35760817.html

    SysTooL

    RépondreSupprimer