30 septembre 2009

The Big Pink - A Brief History Of Love


Après The XX et Girls, voici l'autre nouveau groupe dont tout le monde parle dans le landernau de l'indie-rock : The Big Pink. Et franchement si pour les deux premiers, c'est encore assez mérité (surtout the XX), là, ça ressemble franchement à une grosse arnaque ! Pitchfork balance un 8/10 pour l'immonde single "Dominos" et un bon 8.2 pour l'album - qu'est-ce qui leur est arrivé ? -, les Inrocks encense à tout va, mais là-dessus, je les suspecte un peu de parti pris puisque le groupe sera à leur festival en novembre prochain. Bref, avoir de belles pochettes de disques avec de jolies femmes dessus ne suffit pas, leur musique est "en plastique", ça copie une fois de plus le son shoegaze, mais sans l'esprit indépendant, et puis que dire de ces pauvres mélodies qui tombent à chaque fois à plat ? The Big Pink vise tout de suite les stades, pas sûr malgré tout que leur rock bodybuildé réussira son pari. En tout cas, je ne le souhaite pas. Allez, un 4 et c'est bien payé ... Non, mais ! Faut pas se moquer du monde non plus ...(Site officiel)

4/10

Chroniques :
Les Inrocks
Quartier Libre
Pitchfork

6 commentaires:

  1. Entièrement d'accord avec toi! J'ai plus pensé à du Kasabian encore plus pompier qu'autre chose!
    Un des pires albums pour ma part écouté cette année.

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve que, quant à la façon dont il est chroniqué, c'est un des albums paradoxes de la rentrée.

    On s'évertue à l'évaluer à l'aune des grandes """"valeurs"""" et """tendances"""" indie du moment (raaaah, shoegaze) alors que je n'y vois que de la brit-pop, Dominos n'étant jamais qu'un hymne à la The Verve. Si la grille d'analyse est uniquement celle-là, c'est un bon disque, je trouve...

    Only my five cents, comme disent les US.

    RépondreSupprimer
  3. Non, même en comparant avec "Urban Hymns", ce disque n'est toujours pas bon. Quant à The Verve, leur son sur leurs premiers disques n'était pas si éloigné que ça du mouvement shoegaze. Un peu comme Spiritualized d'ailleurs.
    Pour la brit-pop, ça englobe tellement de styles différents que c'est assez difficile d'y faire référence.

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement ... film culte ;-)

    RépondreSupprimer
  5. J'avoue. Il faut quand même avouer que 'Velvet' est sublime.

    RépondreSupprimer