4 septembre 2009

Roulez, jeunesse !

L'autre jour, j'ai appris une bien triste nouvelle : un membre des Musclés est mort. On en parle notamment . Ceux qui étaient soit trop jeunes ou soit trop vieux à l'époque où ils officiaient dans le fameux Club Dorothée ne peuvent pas comprendre. Car plus encore que Michael Jackson, René Morizur, c'était ma jeunesse. Ben, oui et avec le recul, on a beau trouver ça nul aujourd'hui, super ringards et tout ce que vous voulez, le passé est là de manière indéboulonnable, gravé dans le roc, à jamais. Et c'est ce dont je vais vous parler dans ma chronique - particulièrement honteuse aujourd'hui - du vendredi. Du passé, de ma jeunesse, des chansons pour enfants que j'écoutais alors. Et ma Lucie, qu'écoutera-t-elle bientôt ?
Ma génération, c'était donc surtout ça : le Club Dorothée, les Musclés et leur improbable chanteur Bernard Minet (ça, c'est du pseudo !) :


A bien y regarder de plus près, on croirait à une parodie. Mais non, même pas, c'était très sérieux, Bioman.

Dans le Club Dorothée, il y avait aussi le non moins improbable Corbier et son (gigantesque ?) tube "Le nez de ..." qui vous savez ...


Et forcément, il y avait LA Dorothée qui aura bien évidemment marqué au fer rouge toute une génération de petites têtes blondes. Nous la retrouvons dans ce grand moment de télévision qu'était "Ring Parade". Quand je pense qu'il y a des gens qui regrettent qu'il n'y ait pas plus d'émissions de variété à la télé :


Mais Dorothée avait des concurrentes à l'époque. Tout d'abord, la célèbre Chantal Goya, devenue aujourd'hui une îcone gay grâce à sa reprise "Bécassine, it's my cousine". Toujours est-il que la télé à l'époque, c'était quand même quelque chose. Admirez ce cadrage et cette superbe chorégraphie, admettez que ça nous change de la "Star Academy" ...


Et Douchka ? Vous vous rappelez d'elle ? Aujourd'hui, elle aurait sans doute tout juste sa place dans la parade d'EuroDisney ...


Quand à Melody et son "Y a pas que les grands qui rêvent?" ... C'est sans doute ça qui manque aujourd'hui, cette espèce de candeur naturelle, cette fraîcheur, cette absence de calcul apparent ... C'était quand même autre chose que Lorie, sa chorégraphie ultra sportive et ses tenues légères ... Aujourd'hui, on ne protège plus rien ... même les enfants !


Pourtant, il y avait aussi du vice dans les émissions pour enfants. Dans le Club Dorothée, une chanteuse (actrice?) qui a aujourd'hui complètement disparu des anales (sans mauvais jeu de mots) avait fait sensation en dansant sans ... culotte : Malaury Nataf ... Si c'est pas honteux, ça ;-)


Enfin, pour finir sur une note un peu moins érotique mais toute aussi drôle, voici les rigolos Fatals Picards qui avaient il y a quelque temps sympathiquement détourné le héros de mon enfance : Goldorak !


Sur ce, bon week-end à tous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire