25 novembre 2009

Babx - Cristal Ballroom


Après Diving With Andy, voici un nouvel artiste nominé pour le prix Constantin, il s'agit de Babx. Et une fois de plus, c'est un bon disque. Peut-être pas aussi renversant que son premier sorti il y a trois ans, mais c'est toujours aussi léché et bien foutu. Ben oui, parce que ce gars-là est sans doute beaucoup trop méconnu, possédant pourtant un véritable talent d'écriture musicale et littéraire. "Cristal Ballroom" est donc quand même un ton en-dessous de son premier album éponyme, parce que moins personnel, plus froid et plus distant. Mais il suffit par exemple d'écouter les deux premiers titres de ce disque pour se rendre immédiatement compte de toute l'étendue de la palette musicale dont dispose le monsieur. C'est indéniablement de la belle ouvrage. Toujours aussi mélancolique avec des accents de cabaret déglingué à la Tom Waits, par moments. Normal, le guitariste Marc Ribot est invité ici sur quelques morceaux. Un Tom Waits peut-être, mais un Tom Waits à la française : plus romantique, plus lettré et plus intimiste. Au final, si son talent est toujours intact et gagne même peut-être en maturité, il manque pour moi ici l'émotion et les frissons que pouvaient faire passer des titres comme "Sous le piano de ma mère", "Tes lèvres" ou le formidable "Quand tu m'embrasses" du premier disque. (MySpace)

7/10

Chroniques :
RFI Musique
Musicactu
Chorus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire