26 mars 2010

Les premiers jours du printemps

                                                   Le printemps de Giuseppe Arcimboldo

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L'oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d'être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d'une aube fraîche et tendre ;
Le soir est plein d'amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l'ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d'heureux chanter dans l'infini.
                  Printemps de Victor Hugo  (extrait du recueil "Toute la lyre")



PS : J'avoue, j'ai copié le concept : peinture, littérature & musique ici. Voilà, il fallait que justice soit rendue. Et désolé pour cette chronique pas (du tout) honteuse du vendredi. Promis, je me rattraperai la prochaine fois. Sur ce, bon week-end à tous.

4 commentaires:

  1. Décidément, j'aime ce concept de post.

    RépondreSupprimer
  2. Heureusement que je n'ai pas eu le temps de déposer le concept, sinon je t'aurais envoyé mes avocats ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Le tableau est superbe. Pour le printemps, je te suggère aussi Botticelli. Et en musique, Spring Rain des Go-Betweens, même si la pluie n'est pas toujours la bienvenue.

    RépondreSupprimer
  4. @Matador : Oui, les Go-Betweens, évidemment. Excellente chanson ! C'est réparé :)

    RépondreSupprimer