12 mars 2010

Qu'il est loin mon pays, qu'il est loin

Ce week-end, l'événement, ce sont bien sûr les élections régionales. Et oui, après avoir voté pour le cinéma, la musique, on vote désormais pour la politique. Tout n'est décidément qu'une histoire de compétition, de sélection. Mais attention, pas n'importe quelle politique, celle de nos régions françaises. L'occasion donc de revenir en chansons sur notre beau pays. Je ne reparlerai pas de la mienne, de région, la Bretagne, elle a déjà fait l'objet d'une chronique honteuse ici. Ni de Paris, j'en ai aussi déjà parlé . A croire que la géographie, c'est mon truc. Mais il y a assez d'autres coins de France qui ont inspirés nos braves chanteurs hexagonaux. A commencer par la Normandie, voisine de la Bretagne justement, pour deux chansons inoubliables et cultes de notre patrimoine national : 
"Elle voulait revoir sa Normandie" du Dick Rivers des eighties : Gérard Blanchard, qui aime décidément bien son pays, puisqu'il est aussi responsable du non moins célèbre "Rockamadour", grottes dont le nom même semblait taillé (sans mauvais jeux de mots) pour un chanteur de son envergure.

"Made In Normandie" des non moins célèbres Stone et Charden, véritable ode bucolique et pleine de fraîcheur à la région.

Pour rester dans le registre humoristique (ah bon ? ce n'était pas sensé être drôle ?), Bourvil, évidemment, et le fameux "Clair de lune à Maubeuge" qui donnerait presque envie d'y aller. Je plaisante, bien sûr.

Mais, histoire de prendre un peu de hauteur, des chanteurs nettement plus "sérieux" ont aussi participé à vanter les mérites de nos belles régions (et villes) :
Jacques Brel - Vesoul

Claude Nougaro - Toulouse

Barbara - Nantes

Georges Brassens - Chanson pour l'auvergnat

Quant au très sarkozien Didier Barbelivien et accessoirement chanteur préféré de Jean-Pierre Pernaut, il avait parlé de ce petit "pays" désormais sinistré à cause d'une dénommé Xynthia et dont les principales attractions sont aujourd'hui le président de son conseil général et le fameux Puy dont ce dernier est à l'origine. 

Aux dernières nouvelles, l'insupportable Barbelivien continuerait encore à sévir dans l'ombre et aurait même obtenu la légion d'honneur des mains de qui vous savez. Il est beau notre pays, vous ne trouvez pas ? Avec ça, si vous n'avez pas envie d'aller voter dimanche ... Bon week-end à tous.

2 commentaires:

  1. Héhé, il y avait aussi Tonnerre de Brest de Miossec ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, mais la Bretagne et Miossec, j'en avais déjà parlé là : http://lamusiqueapapa.blogspot.com/2009/07/roots-bloody-roots.html

    RépondreSupprimer