22 janvier 2011

Crocodiles - Generalized Suspicion Of Experts

Tiens, un petit disque français cette semaine. Enfin français, pas tout à fait, parce que le groupe en question chante évidemment en anglais, influences obligent. Et d'influences, on en entend beaucoup chez ces Crocodiles hexagonaux - à ne pas confondre au passage avec la formation américaine du même nom, dont le nouvel album est  aussi sorti dernièrement -, on pense évidemment à Echo and the Bunnymen, de part le nom en référence à un de leurs meilleurs disques, à Kraftwerk pour le costume porté sur la pochette, à Joy Division surtout, pour la musique tendance cold-wave, la voix et l'inspiration première et même aussi aux B52's sur quelques titres dont le pétillant "Channel 44", etc. Bref, des noms qui augurent du meilleur. Forcément. Et, en effet, ce "Generalized Suspicion Of Experts" est une agréable surprise : varié et percutant, sans baisse de régime.
Et force est même de constater que pour une fois, les nombreux modèles n'apparaissent pas trop pesants et permettent malgré tout à ces Strasbourgeois - de la même ville que leur label Herzfeld dont le catalogue commence à avoir fière allure - de développer un son d'une puissance particulièrement rare par chez nous. Alors, Interpol à la française ? Reste à vérifier, déjà, s'ils sont aussi impressionnants que ces derniers sur scène...
L'album est en écoute intégrale ici.

Clip de "The Dark Passenger" :

Clip de "Manhunt" :

1 commentaire:

  1. Cet album est vraiment très très bon. Et moi qui l'écoute en boucle depuis décembre au même titre que "Sleep Forever" de leur homonyme américain en pensant qu'il s'agissait du même groupe !
    Merci de la précision. Quoi qu'il en soit les deux albums sont de très haute voltige !

    RépondreSupprimer