21 octobre 2011

Camille - Ilo Veyou

J'étais pour l'instant resté allergique à l'univers atypique de la chanteuse Camille. A l'instar de ce qu'est devenue Björk, je la trouvais trop prétentieuse et sa musique ennuyeuse. Je ne comprenais pas son succès critique et commercial. Et ce n'est sûrement pas le titre de son nouveau disque, "Ilo Veyou", anagramme tarabiscoté de "I Love You", qui allait changer la donne. Pourtant, dès la première écoute, il est difficile de ne pas être impressionné par le résultat, tellement sa musique semble impossible à résumer, tellement les styles abordés sont multiples, tellement la voix même de Camille est presque méconnaissable d'une chanson à l'autre. C'est parfois drôle, parfois politique, mais toujours inventif. Cette femme est un vrai caméléon et on sent qu'elle n'a pas de limite. Une chanson comme "La France" résume à elle seule son talent iconoclaste.
Elle y critique la culture à la française qui n'est, selon elle, plus que l'ombre d'elle-même ("La France, des photocopies"), le tout avec un chant à la Piaf et des paroles décalées ("Luke Skywalker vote pour les verts"). Au-delà du constat sévère sur lequel on pourra toujours débattre, ce titre est amené à devenir un classique. Me voilà donc réconcilié avec Camille, à croire que la parentalité rapproche. Entre ses deux derniers disques, la chanteuse est devenue maman d'une petite fille...

Clip de "L'étourderie" :

Clip de "She Was" :

Album en écoute sur Deezer.

6 commentaires:

  1. Moi j'avais bien aimé "Le Fil" tout en trouvant que le personnage Camille était assez pénible (vue en concert elle se la jouait pas mal) mais j'avais apprécié "L'étourderie" et "Tout dit" vraiment inspirés.
    Hélàs une fois assimilé cet album, je le trouve cohérent, souvent intéressant mais léger : combien de vraies chanson ? 3/ 4 en rajoutant aux précédentes les belles "She Was" ou "Le Berger" mais trop de chansons-gag (Allez Allez Allez, Bubble Lady, ou La France que j'ai, moi, du mal à supporter). Je suis déçu sur ce coup car j'aurais aimé l'aimer plus ...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, l'album est au final assez cohérent même si l'empilement des styles abordés pourrait faire penser le contraire. Pour ma part, j'aime assez le mélange entre gravité et fantaisie. Je trouve que ça se tient et qu'il y a de belles chansons des deux côtés ("She Was" ou "La France" par exemple)

    RépondreSupprimer
  3. C'est très beau... je lis régulièrement votre blog, mais pour une fois, c'est moi qui vous envoie quelque chose. Si vous avez aimé Camille, vous allez peut-être aimer Djurdura. C'est pas nouveau, mais simplement sublime.
    Cordialement
    Matt
    http://www.youtube.com/watch?v=DLI36kvvu9k&feature=player_embedded

    RépondreSupprimer
  4. Merci Matt pour votre fidélité et le lien vidéo. C'est sympa, Djurdura, même si j'avoue que ce n'est pas forcément le genre de musique que j'écouterais par plaisir...

    RépondreSupprimer
  5. Même impression, je detestais camille avant. Et là j'adore, après de longues réécoutes, un concert en express a dijon; où d'ailleurs son talent d'incroyable interprete demeure désormais indéniable, j'ai carrément succombé à cette album que je classerais comme le véritable OMNI de cette année. Cette chanteuse à un potentiel et une musicalité vraiment incroyable... Une future grande carriere, c'est vraiment ce que je lui souhaite.

    RépondreSupprimer
  6. Le seul défaut je dirais est cet empillage de style, qui effectivement est tres bien pensé, à l'instar d'un beau puzzle, mais qui donne une impression étrange de Best-of et donc manque un peu de style...

    RépondreSupprimer