Accéder au contenu principal

Top albums 2007

Aujourd'hui, je débute une nouvelle rubrique sur "La musique à papa" : une sélection de 10 albums classés par année (Oui, un top, c'est plus fort que moi !). Le tout par ordre du plus récent au plus ancien, en commençant logiquement par 2007, c'est-à-dire l'année avant la création de ce blog. Bien sûr, dans ce choix de disques, vous retrouverez ceux déjà présents dans mes indispensables. Et pour 2007, il y en avait déjà 3 : of Montreal, Radiohead et Animal Collective. 2007, ce fut l'année des grands disques de quelques uns des grands groupes de la décennie. Chacune des trois formations susnommées ayant dégainé leur meilleur ou presque. Même chose pour un autre groupe majeur de ces dix dernières années qui semble avoir cette fois-ci mis un terme définitif à sa carrière : LCD Soundsystem. Quant à Arcade Fire ou Clap Your Hands Say Yeah, contrairement à ce qu'ont dit la plupart des critiques, ils ont assuré le service après vente en sortant un deuxième album à peine inférieur au précédent. Les Suédois de Loney Dear auront le temps de "Loney Noir" rivaliser avec le génie mélodique des Ecossais de Belle & Sebastian. Côté français : deux très beaux disques "Carmin" de Daphné, de la dentelle de variété comme on aimerait en entendre plus souvent et Florent Marchet avec un album concept du plus bel effet : "Rio Baril", rencontre improbable entre Souchon et Dominique A. Enfin, le PJ Harvey de rigueur, toujours parfait.

10 - Daphné - Carmin
Après avoir été épaulée par Benjamin Biolay sur son premier disque, Daphné s'émancipe et nous fait découvrir ses mélodies joliment ciselées. Choses bien trop rares par chez nous pour rester inaperçues.



9 - PJ Harvey - White Chalk
L'insoumise Polly Jean continue sa carrière en dehors des sentiers battus en s'essayant pour la première fois au piano. C'est toujours aussi rêche, brut, émouvant, sans concession. Peu importe l'instrument, elle reste l'une des artistes les plus passionnantes de l'époque.


8 - Clap Your Hands Say Yeah - Some Loud Thunder
Excellente surprise injustement boudée d'un groupe qu'on croyait alors grillé suite à une série de concerts décevants. Les Clap Your Hands Say Yeah sont une exception car ils  apparaissent bien plus déjantés sur disque que sur scène. Difficile de rester sur place à l'écoute d'un titre comme "Satan Said Dance" par exemple.


7 - Florent Marchet - Rio Baril
Florent Marchet, chanteur français lancé par les Inrocks revient avec un deuxième disque nettement plus ambitieux autour de la vie moderne en Province. C'est drôle, cinglant, cynique aussi. Une vision noire de la société cachée sous des apparences légères. Une grande réussite.


6 - Arcade Fire - Neon Bible
"Neon Bible" a déçu tous ceux qui espéraient un nouveau "Funeral". Pourtant, il a permis de démontrer que les Canadiens n'étaient évidemment pas un feu de paille, mais l'un des plus grands groupes de rock actuels. On ressent d'ailleurs plus sur ce deuxième album, la puissance scénique de la formation emmenée par le couple Chassagne/Butler. Couple, qui, malheureusement, montra son versant noir (et prétentieux) sur le DVD "Miroir Noir".

5 - Loney Dear - Loney, Noir
Des Suédois sortent du bois pour nous livrer la meilleure pop-folk entendue depuis des lustres. A ranger tout près des meilleurs Belle & Sebastian. Avec le côté Abba en plus. Addictif.




4 - LCD Soundsystem - Sound Of Silver
James Murphy invente le rock du futur en concentrant dans un même maelström sonore Bowie, les Stooges, les Talking Heads, Eno ou Kraftwerk. La première partie du disque est comme qui dirait, une vraie tuerie. La deuxième moins réussie, permet malgré tout à l'ensemble de finir en beauté par l'émouvant hymne à sa ville "New York, I Love You But You're Bringing Me Down".

 3 - Animal Collective - Strawberry Jam
Les néo-hippies d'Animal Collective sortent leur disque le plus accessible, le plus évidemment mélodique, tout en gardant suffisamment de folie pour fasciner encore après mille écoutes.




2 - Radiohead - In Rainbows
Radiohead brade sa musique en la proposant pour la première fois gratuitement. Pourtant, "In Rainbows" a beau être un album low cost, il n'en reste pas moins un des sommets de leur carrière. Venant d'un tel groupe, ce n'est pas rien. Quel son, mon dieu, quel son !


1 - of Montreal - Hissing Fauna, Are You The Destroyer ?  
En ce qui me concerne, l'énorme révélation de l'année 2007. Depuis, j'ai récupéré mon retard et désormais quand l'euphorie me gagne, rien ne m'est plus jouissif que de mettre ce disque entre les oreilles.



Commentaires

  1. Excellente idée, on va se régaler.
    Merci

    RépondreSupprimer
  2. Super, j'aime beaucoup votre blog et ce sera intéressant !

    RépondreSupprimer
  3. Merci Vin100 et Naalia pour votre soutien et votre enthousiasme.
    A très bientôt, donc !

    RépondreSupprimer
  4. Neon Bible d'Arcade Fire est vraiment bon, je suis bien d'accord :)

    RépondreSupprimer
  5. 1) Elvis Perkins - Ash Wednesday
    2) PJ Harvey - White chalk
    3) The Coral - Roots & echoes
    4) Jeffrey Lewis - 12 Crass songs
    5) Alex Beaupain - BOF Les chansons d'amour
    6) Benjamin Biolay - Trash yéyé
    7) Alela Diane - The pirate's gospel
    8) Arcade Fire - Neon Bible
    9) Neil Young - Chrome dreams II
    10) Laura Veirs - Saltbreakers

    Mais il y en a 6 dans votre liste que je n'ai pas écouté...

    RépondreSupprimer
  6. Encore une fois, un top sympa, pertinent et assez raccord avec mes goûts.
    Si je ne garde que 10 albums 2007, ce serait :

    -01 Arcade Fire - Neon Bible
    -02 The Besnard Lakes - Are the Dark Horse (Jagjaguwar)
    -03 Yeasayer – All Hour Cymbals (We Are Free)
    -04 Vic Chesnutt – North Star Deserter (Constellation)
    -05 Six Organs of Admittance - Shelter From The Ash (Drag City)
    -06 Gravenhurst - The Western Lands (Warp)
    -07 Wooden Shjips - Wooden Shjips (Holy Mountain)
    -08 Blonde Redhead - 23 (4AD)
    -09 LCD Soundsystem – Sound of Silver (DFA)
    -10 The Coral – Roots and echoes (Deltasonic)
    ___ PJ Harvey - White chalk
    ___ Fujiya & Miyagi - Transparent Things (Grönland)

    A +

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Top albums 2017

Vous l'attendiez tous - si, si, ne dites pas le contraire - mon top albums 2017 ! Ce ne fut une fois de plus pas chose aisée, même aux toutes premières places, car aucun disque ne se dégageait facilement du lot. Pas de grande révélation pour moi cette année, on retrouve donc dans ce classement, des habitués. La principale déception, même si toute relative car l'album est quand même très bon, reste le retour de LCD Soundsystem. Le groupe devait normalement écraser la concurrence, il n'en fut rien. Leur musique est devenue plus réfléchie et moins dansante. Moins marquante donc pour moi. Sinon, dans ceux qui sont restés à la porte de ce top 10 et qui n'ont pas démérité, il y a Babx, Destroyer, Alex Cameron, Xiu Xiu ou Feist. Mais trève de discours, voici donc, en toute subjectivité, mes 10 disques préférés de l'année écoulée.

10. Snapped Ankles - Come Play The Trees
Les anglais de Snapped Ankles pratiquent une sorte de musique hybride, mélange de post-punk, d'élect…

Gu's Musics - Happening

Dans la série il n'est jamais trop tard pour découvrir la musique d'un "ami" Facebook, voici "Happening" de Gu's Musics. Le chanteur, de son vrai nom Gerald Chiifflot, originaire de Tours n'est pourtant pas né de la dernière pluie mais il a plutôt l'habitude de cirer le banc de touche dans la première division de la chanson-rock d'ici. Le genre de gardien de but invariablement désigné comme doublure, doublure des Bashung ou autres Dominique A, voire Rodolphe Burger avec qui la ressemblance paraît la plus évidente. Dis comme ça, on a connu pire comme situation, sauf qu'il vaut mieux, comme on dit, avoir mauvaise presse que pas de presse du tout. L'ami Gu's, pas rancunier, se dit que cela doit être à cause de ses textes, il avoue que c'est là que ça pêche principalement. Alors, il fait appel à un écrivain, un poète breton, Yan Kouton pour son précédent disque, "Aquaplanning". Malheureusement, à trop vouloir les mettr…

Montero - Performer

"Performer" est le deuxième album de Bjenny Montero, australien d'une quarantaine d'années, plus connu dans le milieu du rock indépendant pour ses talents de dessinateur que ceux de chanteur ou musicien. Il a notamment travaillé pour des artistes comme Mac Demarco - dont il a aussi fait la première partie - Ariel Pink ou Pond, soit pour les pochettes de disques soit pour des tee-shirts. Le gars avait même presque tiré un trait sur sa carrière musicale, d'une part parce qu'il avoue préférer le dessin, d'autre part parce qu'il sait qu'il ne rencontrera jamais le succès dans ce domaine. Dis comme ça, on ne peut s'empêcher d'avoir un peu d'affection pour le bonhomme, sorte de loser revendiqué, un brin fantaisiste et jemenfoutiste.
Surtout que "Performer" est un excellent disque de soft-rock, quelque part entre MGMT pour le côté mélodique et psychédélique et Ariel Pink pour le côté kitsch assumé et bricolé et l'inspiration ne…