Accéder au contenu principal

Top albums 2006

On continue les tops par année avec logiquement, après 2007, 2006. Autant se l'avouer tout de suite, ce ne fut pas un grand millésime, à l'exception, pour une fois, de l'hexagone qui compte pas moins de 3 représentants parmi les 10 premiers. Dominique A, pour une belle épopée lyrique, "L'Horizon", sorte de "Tout sera comme avant" en plus ample et instinctif. Arman Méliès, le petit frère qui est déjà devenu grand et enfin, Babx, à l'impressionnante qualité d'écriture. Côté anglais, on notera l'apparition sur le devant de la scène des rockers bruts de décoffrage de Archie Bronson Outfit, du très beau disque solo du leader de Radiohead, plus électro qu'avec son groupe. Aux Etats-Unis, on retrouve le folk haut de gamme et sous influence Beach Boys de Grizzly Bear, celui plus classique mais tout aussi classe de Midlake, et des Sonic Youth aux guitares plus pop que jamais. Enfin, les Canadiens assurent aussi avec la grande découverte de 2006, le génial Patrick Watson, sorte de Jeff Buckley qui aurait troqué la guitare pour le piano et Islands, un de ces excellents groupes protéiformes comme le pays sait en produire depuis l'avènement de Arcade Fire.

10. Islands - Return To The Sea
Ce "Return To The Sea" commence de la plus belle des manières avec une immense chanson, "Swans", magnifique condensé en près de 10 minutes du meilleur de la scène folk-rock héroïque en provenance du Canada. La suite, forcément, est un peu décevante, ne sachant pas toujours quelles directions prendre.


9. Babx - Babx
L, la nouvelle coqueluche de la chanson française, avec qui il a collaborée, dit de lui que c'est la plus belle plume de la variété hexagonale apparue depuis Gainsbourg, rien de moins. Et à l'écoute de ce premier disque et de ses quelques très jolies chansons, on lui donnerait presque raison.


8. Grizzly Bear - Yellow House
Ces ours-là progressent de disque en disque. "Yellow House" a encore quelques faiblesses, des titres trop alambiqués mais il est déjà annonciateur du chef d'oeuvre à venir : "Veckatimest". Un des plus grands groupes américains actuels était en train d'apparaître en pleine lumière.


7. Arman Méliès - Les Tortures Volontaires
Adoubé par la fine fleur de la chanson rock hexagonale, en-tête desquels Bashung et Dominique A, Arman Méliès fait plus que confirmer avec un deuxième album à la mélancolie jamais déprimante, toujours enivrante.



6. Archie Bronson Outfit - Derdang Derdang
Une bande de rockeurs britons barbus balance la sauce avec un disque de pur rock'n'roll qui dépote. Mais là où certains ne font pas dans la finesse, ceux-là gardent un côté assez ludique et brutal pour plaire toujours autant après une foultitude d'écoutes. Revigorant.


5. Thom Yorke - The Eraser
En solo, le chanteur de Radiohead laisse libre cours à ses envies d'électronique. Où l'on constate qu'il est bien le leader de la brillante formation d'Oxford. Car ce "The Eraser" ne pâtit pas de la comparaison avec les albums du fameux quintet. Envoûtant.



4. Midlake - The Trials Of Van Occupanther
Où comment un modeste groupe de folk (signature de l'excellent label Bella Union) sort un des albums référence du genre de la décennie passée. Impressionnant surtout quand on sait le nombre de formations folk apparus ces dernières années.



3. Sonic Youth - Rather Ripped
Les jeunesses soniques ne sont plus jeunes ni soniques, mais s'orientent de plus en plus vers une pop mélodique qui prouve qu'au fil des années, le duo Moore/Gordon a su se renouveler tout en gardant sa patte bien reconnaissable. Leurs guitares n'ont en tout cas jamais été aussi soyeuses que sur ce "Rather Ripped". Leur dernier grand disque avant la séparation qu'on annonce déjà définitive ?

2. Patrick Watson - Close To Paradise
Un talentueux pianiste québecquois à la voix haut perchée invite ses modèles Satie et  Debussy avec le lyrisme de Jeff Buckley. Le tout donne un premier essai impressionnant de maîtrise et d'inventivité.



1. Dominique A - L'Horizon
Monsieur A est bien le plus grand chanteur français de sa génération et de ses vingt derniers années. Chacun de ses disques vient ajouter une pierre à l'imposant édifice qu'il est en train de bâtir. Cet "Horizon-là démontre si besoin était qu'avec lui, la chanson d'ici  peut voir loin...


Commentaires

  1. (aujourd’hui je reverrais à la hausse le Dominique A)

    01 Thom Yorke - the eraser (xl recordings)
    02 Biosphere - Dropsonde (touch)
    03 Jim Noir - Tower Of Love (My Dad Recordings)
    04 Sol Seppy - The Bells of 1 2 (gronland records)
    05 Halma - Back to Pascal (sunday service)
    06 Dominique A - l'horizon (olympic disk)
    07 Ensemble - ensemble (fatcat)
    08 Clogs - Lantern (talitres)
    09 Loscil - Plume (kranky)
    10 Clap Your Hands Say Yeah - Clap Your Hands Say Yeah (v2)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, j'avais déjà vu ton classement. Sympa comme sélection. Le Clap Your Hands Say Yeah sera pour moi classé en 2005. L'avantage de faire un top avec quelques années de recul...

    RépondreSupprimer
  3. Allez, j'y vais pour le mien aussi :
    1) Midlake - The trials of van Occupanther
    2) TV on the Radio - Return to Cookie Mountain
    3) Dominique A - L'horizon
    4) Yo La Tengo - I am not afraid of you and I will beat your ass
    5) Patrick Watson - Close to paradise
    6) Sonic Youth - Rather ripped
    7) The Strokes - First impressions of earth
    8) Cat Power - The greatest
    9) Sébastien Tellier - Sessions
    10) Thom Yorke - The eraser

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Top albums 2017

Vous l'attendiez tous - si, si, ne dites pas le contraire - mon top albums 2017 ! Ce ne fut une fois de plus pas chose aisée, même aux toutes premières places, car aucun disque ne se dégageait facilement du lot. Pas de grande révélation pour moi cette année, on retrouve donc dans ce classement, des habitués. La principale déception, même si toute relative car l'album est quand même très bon, reste le retour de LCD Soundsystem. Le groupe devait normalement écraser la concurrence, il n'en fut rien. Leur musique est devenue plus réfléchie et moins dansante. Moins marquante donc pour moi. Sinon, dans ceux qui sont restés à la porte de ce top 10 et qui n'ont pas démérité, il y a Babx, Destroyer, Alex Cameron, Xiu Xiu ou Feist. Mais trève de discours, voici donc, en toute subjectivité, mes 10 disques préférés de l'année écoulée.

10. Snapped Ankles - Come Play The Trees
Les anglais de Snapped Ankles pratiquent une sorte de musique hybride, mélange de post-punk, d'élect…

Gu's Musics - Happening

Dans la série il n'est jamais trop tard pour découvrir la musique d'un "ami" Facebook, voici "Happening" de Gu's Musics. Le chanteur, de son vrai nom Gerald Chiifflot, originaire de Tours n'est pourtant pas né de la dernière pluie mais il a plutôt l'habitude de cirer le banc de touche dans la première division de la chanson-rock d'ici. Le genre de gardien de but invariablement désigné comme doublure, doublure des Bashung ou autres Dominique A, voire Rodolphe Burger avec qui la ressemblance paraît la plus évidente. Dis comme ça, on a connu pire comme situation, sauf qu'il vaut mieux, comme on dit, avoir mauvaise presse que pas de presse du tout. L'ami Gu's, pas rancunier, se dit que cela doit être à cause de ses textes, il avoue que c'est là que ça pêche principalement. Alors, il fait appel à un écrivain, un poète breton, Yan Kouton pour son précédent disque, "Aquaplanning". Malheureusement, à trop vouloir les mettr…

Montero - Performer

"Performer" est le deuxième album de Bjenny Montero, australien d'une quarantaine d'années, plus connu dans le milieu du rock indépendant pour ses talents de dessinateur que ceux de chanteur ou musicien. Il a notamment travaillé pour des artistes comme Mac Demarco - dont il a aussi fait la première partie - Ariel Pink ou Pond, soit pour les pochettes de disques soit pour des tee-shirts. Le gars avait même presque tiré un trait sur sa carrière musicale, d'une part parce qu'il avoue préférer le dessin, d'autre part parce qu'il sait qu'il ne rencontrera jamais le succès dans ce domaine. Dis comme ça, on ne peut s'empêcher d'avoir un peu d'affection pour le bonhomme, sorte de loser revendiqué, un brin fantaisiste et jemenfoutiste.
Surtout que "Performer" est un excellent disque de soft-rock, quelque part entre MGMT pour le côté mélodique et psychédélique et Ariel Pink pour le côté kitsch assumé et bricolé et l'inspiration ne…