5 septembre 2012

Antony and the Johnsons - One Dove (2009)

Il y a un an presque tout juste, Antony Hegarty donnait une représentation à Copenhague avec l'orchestre national du Danemark. L'enregistrement de ce concert est disponible depuis peu sous le titre de "Cut The World" et permet donc à ceux (dont je fais partie) qui n'ont jamais eu la chance de le voir sur scène de pouvoir apprécier, au moins musicalement, la qualité de ses prestations. Antony Hegarty qu'on nomme souvent juste par son simple prénom n'est pourtant pas un artiste très familier. Il est même plutôt hors norme à beaucoup d'égards. D'une part pour son physique massif, son visage poupin et ses régulières tenues de travesti. D'autre part pour sa voix androgyne, l'émotion qui s'en dégage. Avec un tel organe, le chanteur semble pouvoir tout se permettre, comme d'être régulièrement à la limite de l'outrance, du kitsch. On n'entend malheureusement pas sur ce récent disque live "One Dove" - chanson de l'année 2009 ici même -, un de ces morceaux sur lequel il réussit le mieux à s'éloigner de cette grandiloquence qui le gagne parfois. Ici, tout est voluptueux, limpide, sans esbroufe. La musique n'est qu'un doux murmure. C'est la chanson idéale pour se reposer au bord de l'eau, en toute quiétude, en regardant les étoiles. On n'y entendrait juste qu'un lâcher de colombes. Et puis plus rien. Le silence qui dit tout et rien en même temps. Qui exprime le vide et le plein. Vidé du dehors, mais infiniment plein au dedans. Tout peut désormais arriver que rien n'aurait d'importance... "A moment in time", comme dirait les anglo-saxons.

One dove
Youre the one I've been waiting for
Through the dark fall
The nightmares the lonely nights

I was born
A curling fox in a hole
Hiding from danger
Scared to be alone

One dove
To bring me some peace
In starlight you came from the other side
To offer me mercy


One dove
Im the one you've been waiting for
From your skin I am born again
I wasnt born yesterday

You were old and hurt
I was longing to be free
I see things you were too tired
That you were too scared to see

One dove
To bring me some peace
In starlight you came from the other side
To offer me mercy 


Eyes open, shut your eyes

1 commentaire:

  1. Oh que OUI, "One Dove" figure parmi les meilleurs titres d'Antony qui, très souvent, tutoie le SUBLIME ! 'Cut The World' contient une version exceptionnelle de mon morceau préféré, "Rapture" qui me bouleverse à chaque écoute (et c'est peu dire !) Triste ? Oui, mais justement... d'autant plus beau !

    RépondreSupprimer