31 octobre 2012

Mermonte - Mermonte

Bon, là-dessus, je rattrape un peu le train en marche, comme on dit, car ce premier opus de Mermonte est sorti depuis plusieurs mois déjà. C'est juste qu'en ce moment avec les quelques festivals qui s'annoncent (Les Inrocks ou Les Transmusicales), le nom de ces jeunes Rennais arrivent seulement sur toutes les lèvres. Et à l'écoute de leur musique aussi ensoleillée que la très belle pochette qui l'ornemente, force est de constater que c'est amplement mérité. Leur pop lumineuse mélange intelligemment les genres pour ne jamais paraître comme un vulgaire copier-coller d'une formule déjà existante. On y entend des jolies mélodies qui tourbillonnent dans un joyeux mélange d'instruments - de la guitare surtout puisque leur leader Ghislain Fracapane en est un professeur -, des choeurs, quelques paroles disséminées d'ici, de là, en français, en anglais.
Je ne pouvais, de toute façon, pas décemment passé à côté d'un groupe Rennais dont le nom fait référence à une chanson et aussi un film ("Quand la mer monte") évoquant le Nord-Pas-de-Calais. Huit titres en forme de grand huit, c'est peu, mais la suite s'annonce exaltante. Forcément.

Clip de "Oups" :

3 commentaires:

  1. Oups ! C'est le cas de le dire car tu as encore oublié un festival important... là où Mermonte vient de jouer. Devine où c'était ? A Dijon pardi, la 9e édition de NOVOSONIC. En Bourgogne, on AIME la Bretagne (au point d'avoir programmé une soirée spéciale Rennes !) Quelques photos de la soirée à voir sur mon blog...

    Oui, original et encore mieux sur scène Mermonte !

    RépondreSupprimer
  2. Mais où avais-je donc la tête pour oublier une fois de plus de mentionner ce fabuleux festival qu'est NOVOSONIC ?

    RépondreSupprimer
  3. excellent titre, ils sont vraiment 10 pour jouer un truc aussi élancé (c'est pas le mot qui convient parfaitement, j'avoue) ?

    RépondreSupprimer