Accéder au contenu principal

Top Chansons 2012 : 20-11

On se rapproche petit à petit du but : les places de 20 à 11.

20- The Tallest Man On Earth - 1904 
Il est suédois et possède la voix et le physique du jeune Dylan. On pourrait crier au plagiat sauf qu'à l'écoute de titres comme ce "1904", il est bien difficile de ne pas reconnaître au bonhomme un talent bien à lui.


19- Dan Deacon - True Trush 
Un peu fatigant sur la longueur d'un album, la musique du très barré Dan Deacon parvient à enchanter le temps d'un "True Trush". Du Animal Collective en plus festif.


18- Mark Lanegan - The Gravedigger's Song 
Le nouvel album de Mark Lanegan, "Blues Funeral", est comme son nom l'indique du blues crépusculaire. N'étant pas spécialement amateur du genre, je n'en garderai que ses moments les plus tumultueux comme cette impressionnante entrée en matière : "The Gravedigger's Song".

17- Kindness - Swinging Party 
Reprenant brillamment une des meilleures chansons des Replacements, Kindness y accentue son côté langoureux et sensuel.  Une excellente manière de faire du neuf avec du vieux.


16- Bat For Lashes - Laura 
La très "bobo" Natasha Khan vient prouver avec ce "Laura" qu'elle peut mettre une raclée à n'importe quelle Lana Del Rey - derrière "Video Games" et "Laura", on retrouve le même co-songwriter, Justin Parker - sur le terrain des ballades langoureuses et émouvantes pour lesquelles il n'est donc nul besoin d'avoir de grosses lèvres lippues. 


15- Yan Wagner - Forty Eight Hours 
Un franco-américain surfe sur le revival eighties décidément très en vogue. Son "Forty Eight Hours" rivalise même avec le meilleur New Order.


14- Swans - Avatar 
Attention, il n'est pas facile de rentrer dans l'univers sombre et un peu flippant de Swans. "Avatar" est une des portes d'entrée les plus accessibles. Mais attention, une fois qu'on a goûté de ce pain-là, une grande partie de la production musicale actuelle paraît bien fade.


13- Chromatics - Kill For Love
Si ces américains avaient réussi à tenir le rythme de leur excellent début d'album sur la longueur, ils auraient tué sans problème la concurrence. Mais, avant la moitié du trop long "Kill For Love" (17 titres, quand même!), on commence déjà à s'ennuyer ferme. Reste donc entre autres, ce morceau éponyme parfait.


12- Django Django - Default 
C'est bien simple, tous les titres ou presque de leur premier album pourraient faire partie de ce classement tellement il regorge de tubes en puissance. Mais s'il fallait en prendre un par "Default"...


11- Palma Violets - Best Of Friends
Ils n'ont sortis à l'heure actuelle qu'une poignée singles comme ce brillant hymne "Best Of Friends", mais le premier LP des garnements de Palma Violets s'annonce d'ores et déjà comme l'un des plus attendus de 2013.

Commentaires

  1. C'était bien cette semaine top 50, un beau rendez-vous dans la frénésie pré-vacances pour voler du temps!! Pour ma part, je découvre très tardivement, depuis hier, the Broken man de Matt Elliot, et comme on dit les derniers seront les premiers ; ) !!!

    RépondreSupprimer
  2. Oui, Matt Elliot, j'ai écouté. C'est beau mais un peu chiant, quand même... C'est bien sûr un avis personnel :)
    Merci sinon pour le compliment sur ma semaine top 50.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Top albums 2017

Vous l'attendiez tous - si, si, ne dites pas le contraire - mon top albums 2017 ! Ce ne fut une fois de plus pas chose aisée, même aux toutes premières places, car aucun disque ne se dégageait facilement du lot. Pas de grande révélation pour moi cette année, on retrouve donc dans ce classement, des habitués. La principale déception, même si toute relative car l'album est quand même très bon, reste le retour de LCD Soundsystem. Le groupe devait normalement écraser la concurrence, il n'en fut rien. Leur musique est devenue plus réfléchie et moins dansante. Moins marquante donc pour moi. Sinon, dans ceux qui sont restés à la porte de ce top 10 et qui n'ont pas démérité, il y a Babx, Destroyer, Alex Cameron, Xiu Xiu ou Feist. Mais trève de discours, voici donc, en toute subjectivité, mes 10 disques préférés de l'année écoulée.

10. Snapped Ankles - Come Play The Trees
Les anglais de Snapped Ankles pratiquent une sorte de musique hybride, mélange de post-punk, d'élect…

Montero - Performer

"Performer" est le deuxième album de Bjenny Montero, australien d'une quarantaine d'années, plus connu dans le milieu du rock indépendant pour ses talents de dessinateur que ceux de chanteur ou musicien. Il a notamment travaillé pour des artistes comme Mac Demarco - dont il a aussi fait la première partie - Ariel Pink ou Pond, soit pour les pochettes de disques soit pour des tee-shirts. Le gars avait même presque tiré un trait sur sa carrière musicale, d'une part parce qu'il avoue préférer le dessin, d'autre part parce qu'il sait qu'il ne rencontrera jamais le succès dans ce domaine. Dis comme ça, on ne peut s'empêcher d'avoir un peu d'affection pour le bonhomme, sorte de loser revendiqué, un brin fantaisiste et jemenfoutiste.
Surtout que "Performer" est un excellent disque de soft-rock, quelque part entre MGMT pour le côté mélodique et psychédélique et Ariel Pink pour le côté kitsch assumé et bricolé et l'inspiration ne…

Gu's Musics - Happening

Dans la série il n'est jamais trop tard pour découvrir la musique d'un "ami" Facebook, voici "Happening" de Gu's Musics. Le chanteur, de son vrai nom Gerald Chiifflot, originaire de Tours n'est pourtant pas né de la dernière pluie mais il a plutôt l'habitude de cirer le banc de touche dans la première division de la chanson-rock d'ici. Le genre de gardien de but invariablement désigné comme doublure, doublure des Bashung ou autres Dominique A, voire Rodolphe Burger avec qui la ressemblance paraît la plus évidente. Dis comme ça, on a connu pire comme situation, sauf qu'il vaut mieux, comme on dit, avoir mauvaise presse que pas de presse du tout. L'ami Gu's, pas rancunier, se dit que cela doit être à cause de ses textes, il avoue que c'est là que ça pêche principalement. Alors, il fait appel à un écrivain, un poète breton, Yan Kouton pour son précédent disque, "Aquaplanning". Malheureusement, à trop vouloir les mettr…