Accéder au contenu principal

The Boo Radleys - Wake Up Boo ! (1995)

Hangover sound : C'est pas la messe, c'est pas du bronze, c'est pas du marbre... c'est pas du toc, c'est pas d'la tarte, c'est pas donné, c'est pas d'l'amour non plus... mais alors qu'est-ce que c'est... je vous l'demande... bah, c'est une grosse gueule de bois! (Dimanche matin enclume, ça craint, un disque pour soigner les gueules de bois.) 

Je sais, se réveiller après une bonne gueule de bois au son du tonitruant "Wake Up !" des Boo Radleys pourrait paraître un peu "violent" - si, si, essayez pour voir. Bon, je sais, tout cela reste léger, mais quand même. Aux grands maux, les grands remèdes, comme on dit. Et si, certains pourraient avoir l'alcool triste, la pop de ces liverpudliens-là avait quelque chose d'indéniablement euphorisant, revigorant. Un disque de dimanche donc, innocent, naïf, comme si de rien n'était. Les fleurs sur la guitare, la musique au premier degré. Il n'y a rien de mieux pour oublier. ("Wake up, it's a beautiful morning, feel the sun shining for your eyes") Oui, sauf que tout n'est pas si simple ("...for what could be the very last time"). Le groupe a commis auparavant le labyrinthique et foisonnant "Giant Steps". On ne change pas aussi rapidement de fusil d'épaule. Même si les chansons ont gagné en immédiateté, en clarté, elles ne sont jamais complètement rectilignes et prévisibles. J'aurais pu mettre le titre éponyme comme indiscutable réveil, ou encore "Joel" et son intro au clairon militaire mais je garde un faible pour "Find The Answer Within". Avec une telle évidence pop, on en oublierait n'importe quel mauvais jour.


Album en écoute intégrale sur Deezer.

Commentaires

  1. Une pop évidente à la fois douce et acide. Pas le truc prise de tête!

    RépondreSupprimer
  2. Oui, je dis oui. Mais prenez mon Violin Concerto de Glass avant, histoire de vous raviver les neurones avant le blitz. ^_^

    RépondreSupprimer
  3. Va falloir trouver les degrés d'ouverture de l'esprit de lendemain de cuite, et les musiques correspondantes... Que du léger, de l'aérien!

    RépondreSupprimer
  4. Je connais "Giant Steps" mais pas celui-là... Curiosité satisfaite...

    RépondreSupprimer
  5. Coucou tout le monde...

    Honnêtement, ce n'est que maintenant que je découvre The Boo Radleys... C'est un groupe extraordinaire et "Wake up boo" est définitivement un son que je vais écouter tous les matins pour me mettre dans une bonne humeur.

    RépondreSupprimer
  6. Un peu d'accord avec Zorn, celui là ne passera qu'en deuxième main, quad il faudra s'activer, ou plutôt quand il deviendra possible de s'activer.

    RépondreSupprimer
  7. Et comment peut-on se le procurer celui-là? DropBox? Autre? Merci d'avance!

    RépondreSupprimer
  8. Même question que Fracas, si quelqu'un pense à le droper, je suis preneur (revducyg[at]yahoo[dot]fr). Je le trouve pas sur la toile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est réglé pour moi (avec Devant, merci à lui).

      Supprimer
  9. Hello.
    Suis d'accord sur le remède, pop dynamique et euphorisante, mais ceux-là ne sont pas ma came ni my cup of tea.
    EWG

    RépondreSupprimer
  10. Whouaahh ça balance fort.. moi j'chu plutot hyper cool pour neutraliser les acidités .. mais sinon, je connais ce disque péchu.. bien fort.. c'est bon.

    RépondreSupprimer
  11. J'adoooore ce groupe et cet album. Bon disons pour la discuss j'ai un faible pour le KINGSIZE et son titre KINGSIZE un vrai rayon de soleil. Il fut un temps pas lointain où je découvre MAGIC la revue et ses articles sur cette nouvelle pop.Les début 2000, avec par exemple les SLEEPY JACKSON, GRANDADDY etc...

    De GIANT STEP je me refais régulièrement "Leaves and Sand" pour la partie de Guitare accompagné par des riff de Cornemuses...
    merci pour cette madeleine encore fraiche

    RépondreSupprimer
  12. Tome 4. Pochette Toulouse-Lautrec.
    Cette fois-ci, j'ai glissé une chanson de mon choix en plus, qui me parait répondre au thème. Si je complète les anciennes, quand les posts d'Arewenotmen seront dispo, je ferais de même.

    La Buveuse (GJSF5-T4 Hangover Compil)

    RépondreSupprimer
  13. Sympathique, mais sans plus, c'est toujours l'effet que ça m'a fait; il faudrait peut-être que je réessaye aujourd'hui...

    RépondreSupprimer
  14. The Boo Radleys est un groupe qui n'a malheureusement pas eu le succès escompté malgré des albums ambitieux et accessibles, des tubes potentiels à foison... Pourquoi ? Un look à chier, zéro charisme, des prestations scéniques pas toujours convaincantes, trop Pop, trop sages, trop ringards... Sais pas... Dommage.
    Merci pour cette piqûre de rappel.

    RépondreSupprimer
  15. Le premier album était pourtant fantastique dommage qu'ils aient arrêté si vite le noise... qui certes n'aurait pas été adapté au thème du jour... c'est la première fois que je l'écoute celui-là... et oui un poil trop pop pour moi

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Top albums 2017

Vous l'attendiez tous - si, si, ne dites pas le contraire - mon top albums 2017 ! Ce ne fut une fois de plus pas chose aisée, même aux toutes premières places, car aucun disque ne se dégageait facilement du lot. Pas de grande révélation pour moi cette année, on retrouve donc dans ce classement, des habitués. La principale déception, même si toute relative car l'album est quand même très bon, reste le retour de LCD Soundsystem. Le groupe devait normalement écraser la concurrence, il n'en fut rien. Leur musique est devenue plus réfléchie et moins dansante. Moins marquante donc pour moi. Sinon, dans ceux qui sont restés à la porte de ce top 10 et qui n'ont pas démérité, il y a Babx, Destroyer, Alex Cameron, Xiu Xiu ou Feist. Mais trève de discours, voici donc, en toute subjectivité, mes 10 disques préférés de l'année écoulée.

10. Snapped Ankles - Come Play The Trees
Les anglais de Snapped Ankles pratiquent une sorte de musique hybride, mélange de post-punk, d'élect…

Gu's Musics - Happening

Dans la série il n'est jamais trop tard pour découvrir la musique d'un "ami" Facebook, voici "Happening" de Gu's Musics. Le chanteur, de son vrai nom Gerald Chiifflot, originaire de Tours n'est pourtant pas né de la dernière pluie mais il a plutôt l'habitude de cirer le banc de touche dans la première division de la chanson-rock d'ici. Le genre de gardien de but invariablement désigné comme doublure, doublure des Bashung ou autres Dominique A, voire Rodolphe Burger avec qui la ressemblance paraît la plus évidente. Dis comme ça, on a connu pire comme situation, sauf qu'il vaut mieux, comme on dit, avoir mauvaise presse que pas de presse du tout. L'ami Gu's, pas rancunier, se dit que cela doit être à cause de ses textes, il avoue que c'est là que ça pêche principalement. Alors, il fait appel à un écrivain, un poète breton, Yan Kouton pour son précédent disque, "Aquaplanning". Malheureusement, à trop vouloir les mettr…

Montero - Performer

"Performer" est le deuxième album de Bjenny Montero, australien d'une quarantaine d'années, plus connu dans le milieu du rock indépendant pour ses talents de dessinateur que ceux de chanteur ou musicien. Il a notamment travaillé pour des artistes comme Mac Demarco - dont il a aussi fait la première partie - Ariel Pink ou Pond, soit pour les pochettes de disques soit pour des tee-shirts. Le gars avait même presque tiré un trait sur sa carrière musicale, d'une part parce qu'il avoue préférer le dessin, d'autre part parce qu'il sait qu'il ne rencontrera jamais le succès dans ce domaine. Dis comme ça, on ne peut s'empêcher d'avoir un peu d'affection pour le bonhomme, sorte de loser revendiqué, un brin fantaisiste et jemenfoutiste.
Surtout que "Performer" est un excellent disque de soft-rock, quelque part entre MGMT pour le côté mélodique et psychédélique et Ariel Pink pour le côté kitsch assumé et bricolé et l'inspiration ne…