Accéder au contenu principal

The Pastels - Slow Summits

Bon, ça y est, c'est promis, l'été va bientôt venir. Si vous en doutez encore, écoutez donc ce nouveau disque des Pastels. Quand il s'agit de beau temps, on ne peut que faire confiance aux écossais, non ? Oui, enfin, bon, il y a quand même un titre qui s'appelle "Summer Rain", preuve que nos gaillards ont beau essayé de redessiner les cartes (couleur pastel ?), difficile de contrarier les habituelles humeurs du ciel. Pourtant, il n'y a que du soleil ou presque dans ce "Slow Summits", sorte de version estivale, à la cool, de la musique de leurs compatriotes Belle and Sebastian. Le genre de disque de pop parfaite et limpide, qu'un Christopher Owens par exemple, cherche désespérement à  faire depuis ses débuts et qu'il ne semble pas prêt d'égaler. Ils sont comme ça, les écossais, sous leurs airs de ne pas y toucher, ils visent juste. Mais les Pastels ne sont pas nés de la dernière pluie. Ils sont apparus dans le courant des eighties, avant même les prestigieux Jesus And Mary Chain, inventant ou presque cette twee pop qui fera plus tard les plus belles heures du label Sarah Records. 
Un peu à l'image de Yo La Tengo, je découvre réellement le groupe cette année avec ce qui constitue sans doute leur album le plus délicat, le plus "rond". Cela fait du bien d'écouter ce genre de musique pure, sans esbrouffe. Je comprends aujourd'hui, mieux pourquoi ces deux formations ont leur petit lot d'amoureux transis. Sûr que cette aventure-là durera plus longtemps qu'un simple amour de vacances. 

Clip de "Check My Heart" :

Album en écoute sur Deezer.

Commentaires

  1. Très très sympa en effet! Cela me fait effectivement penser à du Belle and Sebastian plus pop.
    Et on se procure ça où?

    RépondreSupprimer
  2. Un seul conseil à te donner, écoute donc "Up for a bit with the Pastels", pierre angulaire de la discographie des écossais ...
    Sinon, pour Aline, ça fait bien longtemps que je n'ai pas craqué autant sur un groupe français ! Merci pour ton site que je visite toutes les semaines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du conseil, mais au final, comme pour Yo La Tengo, je crois que je préfère encore leur dernier disque. D'ailleurs, j'ai oublié de dire que pour ces deux groupes, c'est le même homme qui officie à la production de leur dernier album : John McEntire, le leader de Tortoise. De là, à en faire l'homme de 2013...
      Oui, pareil pour Aline, ils font carrément l'unanimité à la maison ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Destroyer - Ken

Découvert réellement au moment de son dernier et magnifique "Poison Season" - très bien classé dans mon top albums 2015 - Destroyer est déjà en passe de devenir un de mes groupes préférés. Son nouveau disque "Ken" a une étonnante référence : c'est le titre original du très beau "The Wild Ones" de Suede. Pourtant, l'univers musical de Dan Bejar est assez éloigné de celui de Brett Anderson, même si tous les deux puisent plus leur inspiration en Angleterre qu'en Amérique. La musique, assez proche de son "Kaputt" - son disque le plus adulé par la critique - revient à des sonorités eighties. On croirait entendre une sorte de New Order (les synthés sur "In The Morning" ou "Tinseltown Swimming in Blood") ou de Pet Shop Boys pas dansant, plus précieux et orchestré, qui ferait davantage de bien à la tête qu'aux pieds. "Sky's Grey" fait aussi penser à la classe et l'épure de son précédent album et bea…

Gu's Musics - Happening

Dans la série il n'est jamais trop tard pour découvrir la musique d'un "ami" Facebook, voici "Happening" de Gu's Musics. Le chanteur, de son vrai nom Gerald Chiifflot, originaire de Tours n'est pourtant pas né de la dernière pluie mais il a plutôt l'habitude de cirer le banc de touche dans la première division de la chanson-rock d'ici. Le genre de gardien de but invariablement désigné comme doublure, doublure des Bashung ou autres Dominique A, voire Rodolphe Burger avec qui la ressemblance paraît la plus évidente. Dis comme ça, on a connu pire comme situation, sauf qu'il vaut mieux, comme on dit, avoir mauvaise presse que pas de presse du tout. L'ami Gu's, pas rancunier, se dit que cela doit être à cause de ses textes, il avoue que c'est là que ça pêche principalement. Alors, il fait appel à un écrivain, un poète breton, Yan Kouton pour son précédent disque, "Aquaplanning". Malheureusement, à trop vouloir les mettr…

Top albums 2017

Vous l'attendiez tous - si, si, ne dites pas le contraire - mon top albums 2017 ! Ce ne fut une fois de plus pas chose aisée, même aux toutes premières places, car aucun disque ne se dégageait facilement du lot. Pas de grande révélation pour moi cette année, on retrouve donc dans ce classement, des habitués. La principale déception, même si toute relative car l'album est quand même très bon, reste le retour de LCD Soundsystem. Le groupe devait normalement écraser la concurrence, il n'en fut rien. Leur musique est devenue plus réfléchie et moins dansante. Moins marquante donc pour moi. Sinon, dans ceux qui sont restés à la porte de ce top 10 et qui n'ont pas démérité, il y a Babx, Destroyer, Alex Cameron, Xiu Xiu ou Feist. Mais trève de discours, voici donc, en toute subjectivité, mes 10 disques préférés de l'année écoulée.

10. Snapped Ankles - Come Play The Trees
Les anglais de Snapped Ankles pratiquent une sorte de musique hybride, mélange de post-punk, d'élect…