2 septembre 2013

Public Service Broadcasting - Inform - Educate - Entertain

L'annonce de la programmation du festival des Transmusicales est chaque année l'occasion de formidables découvertes musicales, en dehors des sentiers battus, de tout buzz et de toute hype. Jean-Louis Brossard est un de ces hommes qui, malgré les années, fonctionne encore et toujours au coup de coeur. Chaque nouvelle affiche du festival Rennais fait aussi la démonstration des goûts éclectiques du monsieur. Les formations programmés viennent de tout horizon géographique et musical. Cette semaine, j'ai décidé de parler justement de groupes qui seront début décembre dans la capitale bretonne. Des albums sortis depuis quelques mois déjà, dans l'anonymat, et qui méritent qu'on s'y arrête. Des curiosités. Des fortes personnalités. Comme ce duo anglais, Public Service Broadcasting, qui pratique une drôle de musique entre rock et électronique, dont les paroles sont extraites de vieux films publicitaires. On pense parfois au sublime "Peace And Tranquility To Planet Earth" des regrettés Roudoudou pour le côté le plus sucré et mélodique. Et puis, parfois, cette façon de ne pas chanter, de scander rappelle Mark E. Smith et The Fall (notamment sur "Signal 30"), surtout quand la guitare se fait plus rageuse. 
On se retrouve au final devant un de ces ovnis sonores dont on ne sait pas encore s'il fera long feu. Les paris, c'est risqué mais c'est la philosophie de (papy) Brossard - oui, je sais, c'est facile... En tout cas, moi, je suis prêt à miser sur le fait que leur public va très rapidement s'élargir. Ecoutez donc l'excellent "Everest", c'est quand même autre chose que le disque du même nom des belges de Girls in Hawaï qui sort cette semaine, non ? D'ailleurs, j'y retourne. Parce que "informer, éduquer et divertir", en voilà un joli programme !

Clip de "Spitfire" :

Clip de "Everest" :

Album en écoute sur Deezer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire