26 novembre 2013

Connan Mockasin - Forever Dolphin Love (2011)

Thème du jour : SUGAR SUGAR - Une oeuvre narcotique, le type de drogue n'a pas d'importance. 

Le sujet du jour n'est pas si facile qu'il en a l'air, car, qui dit narcotique, dit aussi soporifique. Or, le premier disque du néo-zélandais Connan Mockasin ne l'est en rien - pour preuve, il était bien classé dans mon top albums en 2011. Planant oui, sûrement, le genre d'oeuvres qui vous procurent un sentiment de bien être, de relâchement. Et puis, il y a cette voix (de dauphins?) trafiquée qui ne ressemble à rien d'humain. Pour produire un album de la sorte, il faut obligatoirement être un peu allumé. Le morceau éponyme, "Forever Dolphin Love", est une longue ballade lancinante et hypnotisante de plus de dix minutes. Tout le disque est dans cette continuité, comme s'il n'y avait qu'un seul et unique morceau empli de mille et une saveurs. L'artiste, lui-même, n'a pas réussi à reproduire ce coup de maître. Son dernier "Caramel" paru en 2013 regorge de sonorités plus communes et familières. Connan Mockasin sera en tournée chez nous en début d'année prochaine, l'occasion de vérifier si son univers n'a rien perdu de sa singulière fantaisie.

12 commentaires:

  1. Oups j'avais bien aimé le dernier, faut que je plonge dans celui là dont je ne connais qu'un morceau.

    RépondreSupprimer
  2. Ca a l'air sympa, c'est dommage, à la bibliothèque ils n'ont que le suivant, mais je tenterai quand même...

    RépondreSupprimer
  3. Bien cinglé cette pop là, barré et dandy. J'avais super aimé cet opus 2011, chroniqué aussi. Pas encore écouté le dernier.

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai qu'il était pas mal du tout ce disque, de la pop psyché pas faite et refaite comme on entend beaucoup ces temps-ci. Faudra que j'essaie le nouveau.

    RépondreSupprimer
  5. Good choice... J'ai beaucoup aimé celui-ci à la première écoute mais je n'y suis pas beaucoup retourné. Je n'accroche pas totalement.

    RépondreSupprimer
  6. Euh... La cocaïne, c'est pas vraiment un produit soporifique!
    Encore un que j'ai écouté, mais oublié, je me le note pour mon lecteur mp3. Merci pour la piqûre (sic!) de rappel.

    RépondreSupprimer
  7. Il va falloir que j'écoute: on m'en parle souvent!

    RépondreSupprimer
  8. Je ne connaissais pas , bien vu!
    Des images qui collent à la musique : les 10mn de la vidéo sont parfaites, j'ai ma dose, je vais essayer de ne pas exagérer!
    EWG

    RépondreSupprimer
  9. Connan Mockasin, j'avais pensé à lui pour ce thème. Quel disque de Psyché Pop dément ! Ethérée, psyché, déjantée, narcotique, nébuleuse, addictive.....autant de qualificatif résumant sa musique.
    Good choix. As-tu écouté son dernier sorti il y a peu ??
    A +

    RépondreSupprimer
  10. Au départ, j'ai été tenté de dire que Connan Mockasin écrivait comme ses pieds ! Mais en écoutant le disque, j'ai trouvé ça plutôt agréable. C'est léger, angélique, propre à la méditation. Il y a quand même quelques morceaux dont l'approche est plus pentue, je pense notamment au (trop) long "Forever Dolphin Love". Sinon, ça va, je ne suis pas mort !!!!!

    RépondreSupprimer
  11. J'avais eu du mal au moment de la sortie de "Forever...", une ou deux chansons me plaisaient énormément, le reste moins. Mais depuis quelques mois je me suis mis à le réécouter dans son ensemble, et ça le fait vraiment. Très bon choix auquel je n'aurais pas pensé !
    J'aime plutôt bien les extraits du nouveau, il se prend pour un soulman lubrique, et ça passe très bien je trouve. Même si le terrain est davantage quadrillé.

    RépondreSupprimer