5 décembre 2013

Jacuzzi Boys - Jacuzzi Boys

Avec un nom pareil et sachant qu'en plus, les trois membres de Jacuzzi Boys sont originaires de Floride, on s'imagine bien le genre de musique qui doit en découler. Quelque chose de cool forcément, d'un peu branleur aussi. Je pensais m'arrêter là en ce qui concerne les chroniques de disques pour l'année 2013. Soixante, c'était un bon chiffre, comme l'an passé. Et puis, il a fallu que je jette une oreille à ce disque. Le groupe sera vendredi prochain à l'affiche des Transmusicales de Rennes. Les deux premiers morceaux, "Be My Prism" et "Black Gloves", sont assez irrésistibles et rien que pour eux, je ne pouvais pas passer cet album sous silence. La suite n'est pas du même tonneau à quelques exceptions près ("Domino Moon" notamment). Mais comme le tout est suffisamment court pour ne pas lasser, on y revient malgré nous et au fur et à mesure des écoutes, on n'y entend plus que le meilleur ou presque.
Leur garage pop ou rock lo-fi a même été validé par de glorieux parrains comme Iggy Pop et Jack White. Contrairement aux apparences, ce disque éponyme est déjà leur troisième. C'est aussi sans doute le plus abouti. En plus, il paraît qu'en concert, ils assurent. Les Rennais sont des veinards.

Clip de "Double Vision" :
 
Clip de "Domino Moon" :

1 commentaire:

  1. J'y suis allé à reculons aussi... Et j'avais tort aussi, un vrai bon disque, très sympa :)

    RépondreSupprimer