Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2014

Florent Marchet - Bambi Galaxy

Que Florent Marchet ne nous dise pas qu'il n'a jamais lu Houellebecq, on ne le croira pas. Tout ou presque dans ce quatrième album, "Bambi Galaxy" rappelle les thèmes abordés par l'écrivain dans son roman "La Possibilité d'une île" jusqu'à l'ironique référence à Raël. Le dernier titre "Ma particule élémentaire" est une autre allusion à l'auteur de "La Carte et le Territoire". Le chanteur est désormais un habitué du disque à thème, qu'il perpétue jusque dans l'habillement. Finies la moustache et les sapes ringardes de "Courchevel", on le retrouve cette fois-ci affublé d'une veste à paillettes et d'une coupe de cheveux nettement plus "djeuns". Dans la récente interview de "On n'est pas couché" chez Ruquier - c'est qu'il commence à devenir sacrément connu, le bougre, parrainage Inrocks oblige -, on sent même qu'il pousse le bouchon jusqu'à changer de pers…

Top albums 1990

Comme l'actualité est somme toute assez calme en ce début 2014, je profite de l'occasion pour me replonger dans mes tops annuels. J'en étais arrivé dans mon compte à rebours à 1990. Et c'est peu dire que ce millésime ne fut pas extraordinaire. C'est bien simple en y regardant de plus près, les disques sélectionnés ci-dessous sont pour la plupart l'oeuvre d'artistes ou groupes incontournables de l'histoire de rock, mais ce ne sont jamais ou presque leurs meilleurs. Les rares exceptions sont évidemment les La's et leur unique album mythique ou encore les Depeche Mode dont le "Violator" est d'assez loin ce que Dave Gahan et Martin Gore ont pu produire de mieux. Bien sûr, il y aussi les Pixies dont les quatre disques sont chacun à leur manière des chefs d'oeuvre du genre. "Bossanova" ayant donc profité d'une année plus clémente pour s'imposer en première place de mon top 1990.
10- John Cale & Brian Eno - Wrong Way…

Mes Victoires de la musique 2014 : et les nommés sont...

Je n'en avais pas fait l'année dernière, les vraies étaient trop proches de ce que j'aurais pu faire. Dominique A les a même remporté. Cette année, à nouveau, je n'y trouve pas mon compte et c'est pas faute d'avoir écouté beaucoup de chansons française. Pour information, vous pouvez voir la sélection officielle ici. Comme pour les vraies, vous avez jusqu'au 13 février pour voter avec en question subsidiaire en commentaire de ce post, votre artiste ou groupe de scène de l'année. En espérant pouvoir faire réagir les heureux gagnants...
Artiste ou interprète masculin :



Artiste ou interprète féminine : 



Artiste ou groupe révélation :



Chanson de l'année :



Album de l'année :

Babx - Petit Théâtre des 2 Rives - Charenton-le-Pont - 17 janvier 2014

Si ce blog s'était appelé "la musique à maman", "Drones Personnels" aurait sans doute été élu disque de l'année 2013. Sachant cela, vous vous doutez que c'est elle qui a le plus insisté pour qu'on aille enfin voir Babx sur scène. Bon, comme j'apprécie aussi l'artiste, je n'ai pas été trop dur à convaincre. En plus, le concert avait lieu pas loin de chez nous, dans le petit Théâtre des 2 Rives, à Charenton-le-Pont. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est en bordure du bois de Vincennes, tout proche de la capitale. Première surprise en arrivant : la salle est minuscule et peut contenir à tout casser 70 personnes. De plus, ce ne sont que des places assises. La moyenne d'âge enfin est étonnamment élevée. On se regarde : est-ce qu'on ne s'est pas trompé d'endroit ? Après quelques minutes d'attente, un guitariste arrive seul sur scène et fait quelques enregistrements. Puis, le reste de la troupe le rejoint. Le premier …

Dominique Dalcan - Hirundo

Ce n'est pourtant pas le printemps, mais l'hirondelle Dominique Dalcan est pourtant bien de retour après 16 longues années d'absence depuis son dernier véritable disque en date, "Ostinato", sorti en 1998. "Hirundo" est un album miraculeux, lumineux, de retour à la vie - le chanteur ayant connu de graves problèmes de santé -, pour les beaux jours, en déphasage complet avec la saison. Pas une surprise pour ce chanteur à la carrière trop discrète, évoluant en dehors des modes mais qui avait pourtant tout pour faire parler de lui. Je garde par exemple un agréable souvenir de son plus grand "succès", "Brian", sur l'excellent album "Cannibale" en 1994, qui aurait dû devenir un tube. Sa pop, à l'instar de celle des Innocents (un titre comme "Transhumance" y fait d'ailleurs furieusement penser), était ce qui se faisait de mieux chez nous dans les années 90. Mais le monde a tourné depuis, JP Nataf a basculé da…

Noir Désir - Le Vent Nous Portera (2001)

J'ai hésité à revenir. Je me disais que comme bonne résolution pour la nouvelle année, ça pouvait se tenir : arrêter mon blog. Cinq ans que ça durait, cela finissait par prendre trop de place dans ma vie. Entre le boulot, les gosses et le reste, je n'avais plus le temps, l'énergie, l'envie. Je devais passer à côté d'autres choses plus importantes. Forcément. Oui, c'est une drogue. Malheureusement, je n'arrive pas à m'en désintoxiquer. Je regarde toujours scrupuleusement les agendas de sorties de disques. J'essaie inlassablement de dégoter les concerts pour lesquels on pourra trouver des babysitters. Je fouille le net à la recherche de nouveautés, mais aussi de vieilleries, balancées sur les blogs, les réseaux sociaux, les webzines. Je picore à droite, à gauche, étant rarement aussi heureux que lorsque le hasard me fait rencontrer un nouveau disque/artiste ami. Comme en 2013 où l'année commençait sous les meilleurs auspices avec Aline ou Yo La T…