17 janvier 2014

Dominique Dalcan - Hirundo

Ce n'est pourtant pas le printemps, mais l'hirondelle Dominique Dalcan est pourtant bien de retour après 16 longues années d'absence depuis son dernier véritable disque en date, "Ostinato", sorti en 1998. "Hirundo" est un album miraculeux, lumineux, de retour à la vie - le chanteur ayant connu de graves problèmes de santé -, pour les beaux jours, en déphasage complet avec la saison. Pas une surprise pour ce chanteur à la carrière trop discrète, évoluant en dehors des modes mais qui avait pourtant tout pour faire parler de lui. Je garde par exemple un agréable souvenir de son plus grand "succès", "Brian", sur l'excellent album "Cannibale" en 1994, qui aurait dû devenir un tube. Sa pop, à l'instar de celle des Innocents (un titre comme "Transhumance" y fait d'ailleurs furieusement penser), était ce qui se faisait de mieux chez nous dans les années 90. Mais le monde a tourné depuis, JP Nataf a basculé dans la "marge", gagnant en crédibilité artistique ce qu'il a perdu en succès populaire. Il écrit pour la jeune Mina Tindle, qui chante ici sur "A quoi pensent les oiseaux?" Ce morceau rappelle évidemment "Le courage..." d'un autre Dominique. Voici dessiner en quelques traits une chanson française supérieure, qui semble heureusement gagner un peu de terrain - la Victoire de la Musique de monsieur A -, même s'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir.
On attend dans quelques jours les nouvelles moutures de Michel Cloup et de Florent Marchet dont les derniers disques ont tous deux été classés parmi mon top 10 de fin d'année. A l'heure de la mondialisation, je me retrouve étonnamment à écouter de plus en plus français. Cela doit être ce repli identitaire nauséabond bien à la mode en ce moment... Mais non, je suis persuadé que c'est simplement parce que notre pays est encore plein de belles ressources et qu'un album comme "Hirundo" continuera dans les prochaines années de revenir régulièrement à mes oreilles. Parce qu'il est beau et qu'il fait du bien. N'est-ce pas finalement ce qui compte avant tout autre considération ?

Clip de "Paratonnerre" :

Clip de "Sometimes" :

"A Pensent les Oiseaux ?" (avec Mina Tindle) :

4 commentaires:

  1. Je garde aussi un bon souvenir de "Brian"...mais aussi de son EP "Cheval de Troie" annonçant ses aventures en territoires trip hop...il reste un des très rares musiciens de pop français...

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement les morceaux sont très bons ! Peut-être un peu trop lents dans l'ensemble pour me faire tenir sur tout un album, mais je ne pourrais le dire qu'une fois l'album écouté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a une évidente qualité mélodique. Des tubes pop intelligents comme on en entend rarement en France : ça fait du bien !!!

      Supprimer
  3. Je passe pour confirmer, je m'étais mis en condition, MAGIC le journal nous faisait languir. Je ne suis pas déçu, quel bonheur et vive ta chronique nqui j'espère fera ses petits.
    Dès les premières secodens.... "C'était quoi la question"....
    Peut-être davantage de souplesse et de facilité que Dominique A
    Qu'importe, les D comme Daho sont de moins en moins seuls!!!

    RépondreSupprimer