24 février 2014

The Notwist - Close To The Glass

Un album tous les six ans, voilà donc le rythme de The Notwist, après le très bon "The Devil You+Me" et le presque parfait "Neon Golden". De là à dire que même s'ils n'ont pas les 35 heures, les Allemands ne sont pas très productifs... Oui, mais si on veut rester dans les clichés, la réputation de qualité et de confort, de tout ce qui nous vient d'Outre Rhin se vérifie une fois de plus. "Close To The Glass" n'est certes pas révolutionnaire, en poursuivant dans la même veine d'un rock électro mélancolique plus cérébral que physique. En cela, les Notwist, sorte de Radiohead germanique pour lesquels le son a une importance primordial, portent bien leur nom. Ce n'est pas encore avec ce nouvel album qu'ils investiront les dancefloors, hormis peut-être avec l'entraînant "Kong", mais on pourra une nouvelle fois danser dans sa tête en écoutant leurs délicates symphonies pop.
A défaut de pouvoir les voir sur scène, Arte Live Web propose de visionner leur dernière prestation parisienne au Divan du Monde. L'occasion de vérifier que six ans entre chacun de leurs albums est une bien trop longue attente. En studio comme en live, "Close To The Glass" s'impose aisément comme un des grands disques de ce début d'année.

Clip de "Kong" :


7 commentaires:

  1. Peu productifs, certes, mais seulement sous l'entité The Notwist.
    Car entre les projets Tied & Tickled Trio, Lali Puna ou 13&God, Markus Acher est bien occupé !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, tu as raison. Je ne connais pas tout mais de ce que j'en ai écouté, je préfère quand même The Notwist.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah clairement, c'est The Notwist que je préfère aussi. Mais 13&God, notamment, c'est très bon aussi, Lali Puna également même si un peu tendre par moments. Tied & Tickled Trio, faut davantage s'accrocher.

      Supprimer
  3. J'ai beaucoup aimé ce disque aussi. Très late Radiohead dans l'esprit oui.

    Et avec un peu de retard, le dernier Marchet est génial. Je me passe "Apollo 21" en boucle, et l'album est vraiment d'une grande qualité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il gagne en saveur au fil des écoutes, le dernier Marchet.

      Supprimer
  4. J'ai pris un gros plaisir avec ce "retour" des Notwist.. beaucoup plus que le dernier il y a 6 ans... L'est vachement bon le truc...ça fait presque du bien..j'adore leur alchimie, avec la voix en plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi préféré Close To The Glass à The Devil, You + Me, que j'appréciais pourtant.

      Supprimer