26 septembre 2014

Woods - With Light & With Love

Je ne sais pas pourquoi, au moment de sa sortie en avril dernier, j'ai ignoré ce disque. Peut-être que j'en attendais trop, me disant qu'à chaque nouvel album, Woods progressait inlassablement. Celui-ci se devait forcément d'être supérieur au précédent. En fait de supérieur, il est juste plus pop, plus lumineux, avec une production à chaque fois plus soignée, à moins que ce ne soit seulement parce que les membres du groupe ont progressé dans la maîtrise de leur instrument. A la réécoute, ce nouveau Woods n'est donc pas mauvais, loin s'en faut. On pense toujours à Neil Young, aux Byrds, à George Harrison, à Love aussi. Bref, au meilleur de la pop-folk des années 60. Jeremy Earl, le leader de Woods est aussi à l'origine du label Woodsist qui commence à se constituer un sacré catalogue, réunissant entre autres Real Estate ou plus récemment le très prometteur Kevin Morby.
Après "Bend Beyond" ou "Songs Of Shame", je continue donc à suivre ce groupe qui est en train de s'imposer comme une des valeurs sûres de la scène folk américaine. Du bois tendre et paradoxalement robuste, qu'on n'est donc pas prêt à découper en rondelles. Que demander de plus, finalement ?

Clip de "New Light" :

3 commentaires:

  1. Perso, j'ai découvert récemment ce disque que j'apprécie beaucoup.
    De Woods, je ne connaissais que "Songs Of Shame". Celui-ci est nettement moins lo-fi mais beaucoup plus réussi. Pop et folk en version Psyché !!
    Le first essai solo de Kevin Morby est aussi de très bonne facture.
    A +

    RépondreSupprimer
  2. Yeah, excellent disque, très accessible il est vrai. Ce qui n'est pas un défaut, ces gars-là ont beaucoup de talent pour écrire de bonnes chansons.
    Je n'ai pas pu commenter à chaque fois (j'ai eu peu accès à internet depuis août), mais j'ai suivi tes tops, chroniques d'albums... avec assiduité et toujours autant de plaisir, merci à toi ;)

    RépondreSupprimer
  3. http://www.mediafire.com/download/z897c7152532ti1/Bongley_Dead_-_Demo_n.3_(2014).rar

    RépondreSupprimer