Accéder au contenu principal

Compilation 2014

Pas de classement cette année pour les chansons, juste une compilation de 20 titres sans ordre de préférence et une pochette qui est l'oeuvre de ma fille qui aura bientôt 6 ans, l'âge de ce blog. Le temps passe...

Florent Marchet - 647
The Notwist - Close to the glass
East India Youth - Dripping Down
Metronomy - Love Letters
Dean Wareham - The Dancer Disappears
François and the Atlas Mountains - La Vérité
Future Islands - Seasons (Waiting on you)
Timber Timbre - Hot dreams
Archie Bronson Outfit - In white relief
Gruff Rhys - American interior
Ought - The weather song
Protomartyr - Scum, rise !
Cheveu - Polonia
Morrissey - World peace is none of your business
Baptiste W. Hamon - Les bords de l'Yonne
Feu! Chatterton - La Malinche
Half Japanese - Our love
Jean-Louis Murat & The Delano Orchestra - Dans la direction du Crest
Baxter Dury - Pleasure
Ariel Pink - Dayzed Inn Daydreams

On se retrouve pour ceux qui veulent l'année prochaine avec, j'espère, quelques nouveautés. D'ici là, joyeuses fêtes à tous !!!

Commentaires

  1. Bonnes fêtes à toi aussi!!
    Avec un peu de retard, j'ai bien apprécié ton bilan de l'année (on a quelques albums en commun) et serai au rendez-vous l'année prochaine...

    RépondreSupprimer
  2. Un excellente heure de révisions passé en compagnie de cette compilation qui m'a fait réécouter des classiques comme des découvertes de cette année. Le Half Japanese est excellent, j'avais d’ailleurs beaucoup aimé leur single In Its Pull, mais je n(ai malheureusement pas pris le temps d'écouter l'album par la suite. Ought est un peu la révélation de l'année pour moi. A ce que j'ai pu lire, tu as été les voir en concerts, ça à l'air d'envoyer du paté. Dommage pour moi, le jour même où j'ai découvert ce groupe, je me suis rendu compte qu'ils passaient en concert dans ma ville, mais c'était trop tard. Un autre fois peut être ...

    RépondreSupprimer
  3. Belle compil et sympa la pochette de ta fille !
    Pour ma part les 5 titres que j'ai le plus écoutés cette année :
    Protomartyr - Scum Rise
    Lana del rey - Brooklyn Baby
    Dean Wareham - Dancer disappears
    Florent Marchet - La dernière seconde
    HF Thiéfaine - Retour à Célingrad (l'album est sorti en fin d'année mais j'ai du écouter ce titre 5-6 fois d'affilée)
    Bravo pour la qualité de tes articles, bonnes fêtes et à l'année prochaine !

    RépondreSupprimer
  4. Site super sympa.
    Pochette de ta fille de 6 ans ? C'est bien sûr ça ? (M'a fait penser un peu à la pochette de Crève Coeur de Darc).
    Superbe compilation.
    Bonnes fêtes et vive a musique à papa !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai profité de ce post pour attaquer le Florent, comme dans les commentaires du post précédent, je faisais un blocage, disons que je ne m'attardais pas. Alors je repars de ton titre, balade dans l'album. D'abord, les textes, puis la musique.Et en tout dernier cette voix un peu "passe partout" mais une fois qu'elle est acceptée...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

O - à terre !

En voyant la liste des catégories pour les prochaines Victoires de la musique, je me suis dit tout de suite qu'il en manquait au moins une. Quid de la pop française ? Alors que celle-ci s'est rarement portée aussi bien ? Mais ce n'est plus à prouver que ces cérémonies restent au final très consensuelles, se contentant de valider les goûts de l'époque sans voir plus loin, et rechercher l'intemporel. Pourquoi passer ainsi sous silence la bonne santé de la pop d'ici en ignorant si ouvertement le talent de Chevalrex, Thousand, Barbara Carlotti ou Olivier Marguerit alias O ? Ce dernier est d'ailleurs peut-être le lien entre tous, car bien souvent caché derrière tous les derniers disques de pop français qui comptent. Il a aussi officié au sein des indispensables Syd Matters dont on attend toujours une suite au chef d'oeuvre "Brotherocean".  O revient donc avec un deuxième album, encore plus réussi que le premier - le déjà remarqué et remarquable &q…

Snapped Ankles - Stunning Luxury

Les anglais de Snapped Ankles sont de retour avec toujours leur discours sur le retour à l'état de nature, d'où leur étrange déguisement de monstres plantes, en référence au dessin animé Jayce et les conquérants de la lumière ? Ils seraient pourtant devenus des agents infiltrés pour empêcher des promoteurs immobiliers - d'où la nouveauté de la cravate - de détruire la nature en promettant aux futurs acquéreurs un luxe étourdissant ("Stunning Luxury"). Même lorsque le "système" semble avoir gagné - fini de jouer avec les arbres, comme sur leur premier disque "Come Play The Trees" - on peut toujours essayer de le détruire de l'intérieur. Le post punk est un mouvement qui est régulièrement associé à la critique de la société de consommation. Les Snapped Ankles ne seraient donc que les descendants d'une longue filiation.  Car le style musical ne change pas non plus, sorte de mariage entre Gang of Four, Can ou The Fall, avec une pointe de …

Fontaines D.C. - Dogrel

"My childhood was small but I'm gonna be big." clament-ils dès le premier morceau "Big". Voilà en résumé ce qui est en train de se passer avec les jeunes irlandais de Fontaines D.C (Fontaines en référence au personnage du chanteur dans "Le Parrain" de Coppola, D.C. pour leur ville, Dublin City). Toute proportion gardée quand même. On ne compte pas encore les vues de leurs différents singles en millions sur Youtube, mais pour ce style de musique - le rock au sens large, le post-punk en particulier - c'est déjà énorme. Alors, bien sûr, ça ne révolutionne rien, mais on sait que de toute façon, la révolution n'est pas un critère de réussite commerciale. "Dogrel" est donc leur premier album et il contient toutes les chansons entendues jusque là, comme une compilation.  On a beau essayer de trouver une faiblesse, des lourdeurs, des facilités, les Dublinois tiennent admirablement bien la distance. Ils agrémentent leur rock de quelques sono…