5 janvier 2015

Rémi Parson - Précipitations

Ne pas se fier à sa tête de jeune premier ou de grand adolescent, Rémi Parson n'est pas un débutant. Il a commencé à faire parler de lui dès l'an 2000, avec un projet du nom de Electrophonvintage, d'abord solo, puis accompagné, mais aussi en duo avec sa femme, Delphine Bost, au sein de The Sunny Project. Le style a peu évolué depuis le début. C'est une pop lo-fi en mode mineur et mélancolique, faisant la part belle aux synthétiseurs. Elle est inspirée par la new wave française (Taxi Girl) et la twee pop anglaise (Field Mice). Ce qui a changé, c'est le chant enfin français (pour surfer sur la vague actuelle, de Lescop à Aline en passant par Marc Desse ?). Le gars est pourtant exilé à Londres depuis plus de huit ans. C'est grâce aux excellentes compilations de La Souterraine que j'ai enfin pu le connaître. "Précipitations" est son premier disque sorti sous son nom et c'est une vraie révélation. 
Une pluie de belles mélodies qui vous trottent rapidement dans la tête. Sorti le 1er janvier de cette année, c'est donc le premier disque de 2015. Magnifique entrée en matière (en plus l'album est téléchargeable gratuitement depuis le site du label Objet disque, ça serait dommage de s'en passer)... J'en profite pour vous souhaiter une belle et heureuse année à tous. 

Clip de "Gomina" :
 
Clip de "Droguerie" :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire