13 mars 2015

Dick Diver - Melbourne, Florida

On avait un peu perdu de vue, ces derniers temps, les Australiens de l'échiquier du rock indépendant. Les revoici. Bien sûr, jamais en première ligne, en éternels outsiders, comme au bon vieux temps des Go-Betweens, des Apartments, des Triffids et du label Flying Nun. Monseigneur Nick Cave est bien sûr hors compétition. Il y a toujours une exception qui confirme la règle. Après les sympathiques Twerps, c'est au tour des non moins sympathiques Dick Diver, du nom d'un héros de roman de Scott Fitzgerald, de faire parler d'eux. Avec un nouveau disque qui embrasse les genres, parfois Thurston Moore, parfois Stuart Murdoch, sans que cela sente pour autant le réchauffé ou l'exercice de style. L'album parvient même à garder une belle homogénéité. On pense aussi aux compatriotes précédemment cités. Les chiens ne font pas des chats, hein. 
Il ne manque bien au final qu'une chose à ce "Melbourne, Florida" - histoire de bien marquer à la fois l'appartenance et l'influence ? - un titre vraiment marquant, comme le "Back To You" de Twerps. Histoire qu'on ne les oublie pas. Pour le reste et dans l'immédiat, il a aisément de quoi combler tout amateur de rock indépendant.

4 commentaires:

  1. Eh Vince.. vite fait à larrache, j'ai cru pdt 2sec que tu lâché un billet sur Dick Rivers.. trop facile ces effets optiques.

    Dominique in the pockett.. déjà dans les bacs fnac aujourd'hui... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, je vais aller chercher le nouveau Dominique tout à l'heure ;-)

      Supprimer
  2. Moment très sympa mais assez classique. Dommage la voix est agréable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, voilà. Sympa mais somme toute assez classique.

      Supprimer