28 septembre 2015

U.S. Girls - Half Free

La rentrée est passée et avec elle, sont arrivées ces semaines qui se suivent et se ressemblent un peu toutes. Me voilà de nouveau embarqué par le quotidien, un peu privé de musique ou n'en consommant pas autant que j'en voudrais. La vie est trop courte, ce n'est un secret pour personne et si le clonage humain devait être utile, en dehors de toute question éthique, un jour, ce serait pour créer plusieurs soi, pour pouvoir faire plusieurs choses en même temps. Malheureusement, ce n'est pas possible. En attendant, on fait des choix, des compromis. On avance comme on peut, essayant de garder le meilleur. Même si le meilleur aujourd'hui n'est pas forcément celui de demain. Mais je m'égare. Tout ça pour justifier mon manque de constance à tenir ce blog. Mon manque d'appétit musical aussi. Alors, je me dis qu'à défaut d'être toujours complètement emballé, parler de musique qui change, qui ne ressemble à rien de connu, ça pourrait au moins faire avancer le schmilblick. L'inconnu, le mystère, c'est excitant, non ?
L'américaine Megan Remy qui se cache derrière le pseudo de U.S. Girls faisait de la musique depuis quelques années toute seule dans son coin, à Toronto, en amateur. Et puis, sa pop lo-fi a fini par séduire un label indépendant aussi important que 4AD, incroyable machine à dénicher des talents hors normes (Cocteau Twins, Dead Can Dance, Pixies, Ariel Pink, Deerhunter, etc). Voilà qu'avec "Half Free", elle commence à faire parler d'elle. Féministe jusqu'au bout des ongles, son style éclectique séduit, ça nous change de la délurée Miley Cyrus qui, malgré une forte personnalité et le parrainage d'un Wayne Coyne, ne parvient pas à créer quelque chose d'aussi fort et différent. Quoiqu'en pensent certains, le talent, ça ne se marchande pas. Voilà qui est rassurant. 

Clip de "Damn The Valley" :

Clip de "Woman's work" :

Clip de "Window Shades" :

2 commentaires:

  1. Mais oui..il faudrait qu'on nous greffe plusieurs oreilles.. je sais pas, deux paires de plus.. avec un cerveau qui gère toutes les écoutes pendant qu'on bosse.. voire qu'on dorme ..remarques, il m'arrive d'en rêver la nuit.. de ma pile de disques ;D

    Je connaissais pas du tout, merci Vince pour l'info tte neuve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Deux paires de plus, je ne sais pas ;-) Le boulot, si seulement on pouvait s'économiser ça, on y gagnerait. Mais ça, c'est une histoire !

      Supprimer