6 août 2016

The Avalanches - Wildflower

Alors, je dois tout de suite avouer que je n'attendais rien du retour de The Avalanches, seize ans après leur premier et unique album. Parce que "Since I Left You" ne m'avait pas du tout touché. Je n'étais sans doute pas prêt en 2000 pour ce mélange des genres, pour ces rois du sampling. Mais, en 2016, "Wildflower" m'a fait l'effet d'un revigorante tornade - que dis-je une avalanche - de fraîcheur, le disque idéal pour l'été, capable de fédérer le plus grand nombre, un mirifique patchwork sonore. On y entend surtout des airs sixties mais ornés d'effets plus modernes. Jonathan Donahue, le chanteur de Mercury Rev, vient entre autres prêter main forte sur quelques titres, notamment le fabuleux "Colours". Je suis quand même moins emballé par la deuxième partie du disque, à partir du sample de "Come together" des Beatles. Les mélodies sont moins marquantes. Il faut dire qu'une fois de plus les Australiens n'ont pas lésiné sur la quantité avec pas moins de 21 titres. Difficile alors de tenir le rythme. Les écoutes suivantes, on en profite petit à petit pour aller directement à nos titres favoris. Ça ne suffit pas à lâcher facilement ce disque. 
Car des disques qui respirent autant la joie de vivre, il n'y en a malheureusement peu. Comme si The Avalanches vivaient en dehors du temps, comme protégés du marasme ambiant. Pour eux, en 16 ans rien n'a changé ou presque. On a tellement envie de les croire.

Clip de "Frankie Sinatra" :
"Colours" :

2 commentaires:

  1. Je suis d'accord avec toi sur le côté inégal du disque, j'ai du mal à me l'enfiler en entier sans avoir une furieuse envie de zapping, du coup j'ai du mal à l'apprécier plus que ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La première partie du disque s'enfile bien je trouve ;-)

      Supprimer