Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2020

Spinning Coin - Hyacinth

J'avais déjà parlé de leur premier album, "Permo", sorti en 2017. Ce nouveau disque, malgré un léger renouvellement de personnel reste dans la même lignée que le précédent. Rachel Taylor, la copine d'un des 2 songwriters, Sean Armstrong, a rejoint le groupe, en place de Cal Donnelly. Elle participe activement puisqu'on la retrouve à l'œuvre sur le beau "Black Cat". Les titres sont toujours courts, variés, mélodiques, cela donne envie de presser "repeat" encore et encore dès que le disque est terminé. C'est la même indie pop inspirée par le mythique label Sarah Records, les Pastels, Orange Juice, toute cette scène écossaise adepte du "fait maison", pas prétentieuse pour un sou. Dans les années 80, cette musique était à la mode. On entend même du Happy Mondays dans le bien nommé "Get High". Aujourd'hui, les Spinning Coin paraissent complètement à contre courant, ne touchant qu'une poignée de quadras voire qui…

Octave Noire - Monolithe

Son précédent album "Néon" l'avait fait quelque peu sortir de l'anonymat. Surtout, Patrick Moriceau, alias Octave Noire, avait gagné la reconnaissance de ses pairs. Dominique A notamment, qu'on retrouve ici sur le très beau "J'ai choisi" ou ARM, rappeur rennais, ex-membre de Psykick Lyrikah, pour "Monolithe Humain" le texte le plus ouvertement politique de l'album. "Un coeur dans un sondage, une vie de routine" nous disent-ils. Comme une envie d'autre chose. La musique fait toujours penser à Sébastien Tellier, Justice, Jean-Michel Jarre, François de Roubaix, etc, bref, toute la musique électronique made in France, de ses débuts à aujourd'hui. Chaque morceau propose quelque chose de différent - pas vraiment monolithique, comme le titre pourrait le laisser croire -: de la mélodie pop et immédiatement sifflable à la chanson plus sombre et atmosphérique.  En parfait architecte sonore - Moriceau a fait des études de musi…

Isobel Campbell - There is no other

Ça faisait un moment qu'on était sans nouvelles de Isobel Campbell, ex-chanteuse de Belle & Sebastian du temps de leur apogée et accessoirement ex-petite amie de leur chanteur Stuart Murdoch. Depuis le départ de sa belle, ce dernier parvient difficilement à retrouver sa brillante inspiration, celle qui lui avait permis d'aligner quelques années durant, de "Tigermilk" à "The Boy with the arab strap" au moins, en passant par tous les EP sortis dans l'intervalle d'être sur le toit de la pop. Trois années de trésors prodigieux, une époustouflante malle que l'on ressort de temps en temps et qui, encore aujourd'hui stupéfie. Isobel était une part essentielle de cette période dorée. On le sait. On l'a retrouvé ensuite aux commandes de The Gentle Waves, en solo puis surtout en duo avec Mark Lanegan, chanteur américain à la voix rauque et au style rock nettement plus dur (Screaming Trees, Queens of the Stone Âge), à l'opposé totale de l&…

Superbravo - Sentinelle

Holden, duo formé par le guitariste Mocke et la chanteuse Armelle Pioline, n'existe plus. Son style a pourtant fait école chez une partie de la chanson d'ici. Impossible d'oublier par exemple des classiques tels que "Ce que je suis". Ce n'est pas pour rien que Mocke soit demandé par de si nombreux artistes français. On le retrouve notamment chez Chevalrex, Arlt ou Orso Jesenska. Bertrand Belin le présente comme "le meilleur guitariste électrique français", rien de moins. De son côté, Armelle Pioline a décidé de remettre ça plus directement, avec une nouvelle formation, Superbravo avec Julie Gasnier et Michel Peteau. "Sentinelle" est déjà leur deuxième album. Il est sorti sur le label Fraca!!! avec trois points d'exclamation pour désigner les trois artistes à l'origine, Katel, Robi et Émilie Marsh. Toutes trois se sont lancées à produire elles-mêmes leurs disques respectifs, en dehors des circuits habituels, voulant former une poch…