4 juin 2012

Jherek Bischoff - Composed

Depuis que je suis tombé par hasard sur "Entanglements" de Parenthetical Girls en 2008, je voue une certaine admiration pour cet obscur groupe de rock indépendant américain. Le premier disque solo d'un de leurs membres, Jherek Bischoff, ne vient qu'ajouter une nouvelle pierre à ce passionnant édifice. Le gaillard y a invité pléthore d'amis et non des moindres, David Byrne quand même, Caetano Veloso, le célèbre chanteur brésilien, des musiciens de Deerhoof ou de Wilco, etc. On retrouve bien sûr son pote et chanteur de Parenthetical Girls, le très efféminé Zac Pennington sur l'excellent single "Young and Lonely". Ce dernier partage d'ailleurs sur ce titre, le chant avec Soko, cette jeune actrice française, passée derrière le micro et qui ne cesse depuis quelques temps de faire parler d'elle. "Composed" est un brillant manifeste de pop orchestrée, proche du classique, rappelant en cela la Divine Comedy de Neil Hannon, mais pas seulement. Le dernier titre, "Insomnia, Death and the Sea", ferait plutôt penser à du Dead Can Dance, c'est dire si le spectre musical est large. 
Mais il y a une constante sur chacun des neuf titres, c'est la qualité des voix et des arrangements. Le choix des invités semble avoir été longuement réfléchi pour donner à l'ensemble une miraculeuse homogénéité, bien loin du sentiment qu'on peut avoir à l'écoute d'une quelconque compilation bâclée. Il faut dire que Bischoff est un maniaque du studio. Il est allé à la rencontre de chacun des participants de son "Composed" et a enregistré séparément, qui, leur partie instrumentale, qui, leur partie vocale. Dé-composer pour mieux re-composer, voilà une démarche originale pour un très joli résultat.

Commentaires + quelques photos d'un concert joué en début d'année à New-York où Bischoff a rejoué "Composed" avec la plupart des interprètes du disque.

Clip de "Young And Lonely" :

Album en écoute intégrale sur Deezer.

2 commentaires:

  1. Je ne connais pas du tout les Parenthetical Girls. J'ai donc découvert J. Bishoff par le plus grand des hasards et me suis attardé sur son album en raison des présences de D. Byrne et surtout, Caetano Veloso.
    J'en suis déjà à ma 4ème écoute.

    RépondreSupprimer
  2. je ne connais pas non plus le groupe, j'ai découvert d'abord jherek et j'adore mais du coup je vais aller écouter ce groupe aussi

    RépondreSupprimer