8 juin 2012

Top albums 2004

2004, une des plus belles années musicales de la décennie passée. Tout d'abord pour nous avoir fait découvrir un groupe majeur de notre époque : Arcade Fire. Pour ce premier disque, "Funeral", déjà en forme d'accomplissement artistique et puis aussi pour leurs prestations scéniques dantesques et inoubliables. Les Anglais, loin d'être en reste du Canada, fournissent d'un côté, l'incroyable machine à tubes, Franz Ferdinand, de l'autre, Flotation Toy Warning, un petit groupe, qui, avec deux fois rien, réussit un disque essentiel, d'une beauté subjugante. Il y a aussi Dogs Die in Hot Cars qui revisitent intelligemment la pop fraîche et enjouée des années 80, celle des Housemartins ou des Pale Fountains. En France, c'est la fête des songwriters supérieurs, JP Nataf, l'ex-leader des Innocents revient avec un album pop aux mélodies de velours; Daniel Darc, le rescapé des eighties, avec un "Crève Coeur" simple et bouleversant, Murat se fait plus pop que jamais avec un étonnant  "A Bird On A Poire" où il convoque la guitare rythmé de Fred Jimenez et la voix suave de Jennifer Charles de Elysian Fields. Enfin, grosse révélation avec la découverte d'un nouveau talent, celui d'un jeune trentenaire parisien Arnaud Fleurent-Didier, mal dans sa peau, du Delerm en plus touchant et direct. Et puis, que dire des deux disques américains de cette sélection : of Montreal et leur pop bariolée qui sort enfin de l'anonymat avec leur premier grand disque et Micah P. Hinson, ce jeune songwriter folk au timbre émouvant et capable d'en rabattre à la plupart des grands maîtres du genre.

10.  Daniel Darc - Crève Coeur
L'ancien chanteur de Taxi Girl, rescapé de tous les excès, revient avec un album cabossé et attachant. Retour miraculeux d'une époque injustement dénigrée, les eighties, Darc semble plus croire en Dieu qu'en son étoile ("Psaume 23"). Il existe pourtant un mot pour ce genre de fait inattendu : rédemption.


9. Arnaud Fleurent-Didier - Portrait d'un Jeune Homme en Artiste
Un jeune trentenaire parisien nous fait part de sa vie de petit bourgeois, de ses difficultés amoureuses, de ses problèmes pour percer dans le milieu très fermé de la musique. Dit comme ça, l'exercice pourrait paraître vain et ennuyeux. Au contraire, c'est régulièrement touchant et magnifique. Un grand auteur-compositeur est né.


8. Dogs Die In Hot Cars - Please Describe Yourself
Les chiens meurent dans les voitures chaudes nous disent ces Anglais adeptes d'une pop énergique et revigorante, A défaut de changer la face du monde, leurs chansons ont le mérite de ne pas se prendre pour ce qu'elles ne sont pas. Rafraîchissant.



7. Jean-Louis Murat - A Bird On A Poire
Murat s'octroie une pause légère dans sa discographie. Raison pour laquelle sans doute, ce disque est dans ce classement. Habituellement caché derrière une mélancolie et une langueur de façade, je ne savais pas le bonhomme capable de pondre un tel condensé de chansons pop au parfum des sixties.


6. Micah P. Hinson - Micah P. Hinson & The Gospel Of Progress
Un jeune américain, ancien SDF, balance un incroyable premier album sous inspiration Johnny Cash et à haute teneur émotionnelle. Revenu de loin, Hinson n'a plus peur de rien et semble se libérer du poids du monde qui l'entoure. A l'écoute de sa musique, nous aussi.


5. JP Nataf - Plus de Sucre
"Plus de Sucre", c'est bien ce qu'on pourrait dire du changement opéré dans la carrière de JP Nataf, autrefois leader des Innocents et plus habitué aux passages radios et aux mélodies sucrées. Ici, la musique se fait plus adulte, plus travaillée aussi. Si les Innocents étaient surnommés les XTC français, Nataf serait alors l'équivalent d'un Andy Partridge. La classe, tout simplement.

4. of Montreal - Satanic Panic In The Attic
Où l'on découvre enfin le génie de Kevin Barnes, cerveau malade de of Montreal. "Satanic Panic In The Attic" est un recueil de mélodies pop toutes azimutées, tellement dense que plusieurs années après, je ne suis toujours pas parvenu à en faire le tour.



3. Franz Ferdinand - Franz Ferdinand 
Des Ecossais reprennent le post-punk de la fin des années 70 pour en faire une formidable machine à tubes. Ce n'est évidemment pas le genre de coups d'essai qu'on peut reproduire à l'infini. En attendant, on n'a toujours pas fini de danser dessus.



2. Flotation Toy Warning - Bluffer's Guide To The Flight Desk
Incroyable disque hors du temps et des modes, qui n'a toujours pas trouvé de véritables successeurs. Des anglais inconnus au bataillon et sortis chez nous grâce à un excellent petit label indépendant bordelais (Talitres) produisent une pop supérieure qui s'envole régulièrement bien au-dessus de la mêlée. 


1. Arcade Fire - Funeral
Des Canadiens sortent le rock de chez eux (et d'ailleurs) de la torpeur pour délivrer un premier disque manifeste d'une génération. Les chansons de "Funeral" sont comme une course effrénée, témoins d'une époque où tout va trop vite. Mais c'est en concert qu'elles prennent tout leur sens, on y ressent les frissons, la chaleur et une énergie dévastatrice. La vie, quoi !

2 commentaires:

  1. Hello.
    Sympa ton top albums 2004. Pas mal de bon skeuds cette année là et surtout, comme tu l'a si bien dit, l'apparition du groupe majeur de cette décennie, Arcade Fire.....enfin, je ne l'ai découvert que l'année suivante, avec la sortie française !!!
    Mais je rajouterai à ta liste quelques incontournables :
    _ TV On The Radio "Desperate Youth, Blood Thirsty Babes"
    _ CocoRosie "La maison de mon rêve"
    _ Wilco "A Ghost Is Born"
    _ Animal Collective "Sung Tongs"
    _ Piers Faccini "Leave No Trace"
    _ Gravenhurst "Flashlight Seasons"
    _ Espers "Espers"
    _ Andrew Birds "Weather systems"............

    A +

    RépondreSupprimer
  2. Salut,
    pour moi, ce serait :
    1) Arcade Fire - Funeral (incontournable)
    2) Daniel Darc - Crèvecoeur
    3) The Libertines - The Libertines
    4) TV On The Radio - Desperate youth, blood thirsty babes
    5) Laura Veirs - Carbon glacier
    6) JP Nataf - Plus de sucre
    7) Piers Faccini - Leave no trace
    8) Bonnie Prince Billy - Greatest Palace Music
    9) Devendra Banhart - Niño rojo
    10) Franz Ferdinand - Franz Ferdinand

    RépondreSupprimer