Accéder au contenu principal

Les Marquises - Lost, Lost, Lost

C'est une musique de fin du monde. Une musique sans paysage, ou plutôt une musique de paysage dévasté, ravagé. Une musique de résignation, d'après la tempête. Elle serait la bande son idéale pour une adaptation de "La Route" de Cormac McCarthy. Quand il ne reste plus rien à quoi se raccrocher. Quand il ne reste plus personne. Quand il ne reste plus aucun espoir. (Le capitaine Flam ?) On a alors besoin de trouver un refuge, envie de partir sur une île déserte. Fuir le monde. S'en aller loin de tout. Les Marquises ? Oui, pourquoi pas. C'est une idée qui en vaut d'autres. C'est l'île chère au grand Jacques. Un îlot de beauté, mais qu'il faut savoir aborder, car cette terre ne se laisse pas facilement domestiquer. Oui, nous sommes des naufragés, "lost, lost, lost" pour le continent et les mélodies faciles d'accès. Ce disque court - seulement six morceaux - fait cet effet-là. Il se mérite. Ce voyage nous est proposé par Jean-Sébastien Nouveau, Jordan Geiger et Jonathan Grandcollot. Tous trois ont déjà fait leur preuve ailleurs, chez Shearwater ou Hospital Ships par exemple. Ils ont voulu mélanger leurs univers respectifs en proposant ce "Lost, Lost, Lost" - paru sur Lost Recordings : dis donc, si avec ça, on n'est pas perdu! - qui ne s'apparente à rien de franchement connu. Ce disque n'est pas fait pour ceux qui aiment le confort, la facilité et le lot commun. Pour y rentrer, il faut savoir se délester du superflu et sortir des sentiers balisés : pas de couplet, ni de refrain, peu de paroles, une palette de couleurs plutôt sobres et sombres. Une musique qui peut rebuter au premier abord, mais qui n'en est que plus intéressante. Reste maintenant à savoir si on voudra refaire souvent le voyage...

Clip de "Only Ghosts" :

Clip de "The Carnival Of Lights" :


Déjà le 46ème disque de la semaine sélectionné par mes soins pour 2010 et une envie soudaine de faire une pause et de vous demander à vous, chers lecteurs, les disques que vous avez le plus appréciés cette année. Suis-je passé à côté de quelques merveilles ? L'heure du bilan va bientôt arriver et pourquoi pas pour les prochaines semaines vous parler de vos disques à vous, vos découvertes personnelles qui n'ont pas déjà été chroniquées ici même. Un peu à l'image des marathons d'écoute de chez "Tombouctou sans mariachis" (j'espère qu'il n'y a pas de copyright ;), je vous serai gré de ne me donner qu'un seul titre d'album par personne, je ne suis pas une machine tout de même! J'essaierai alors mercredi prochain, d'écrire une petite bafouille sur chacun des disques proposés dans les commentaires. Merci d'avance.

Commentaires

  1. Je vais proposer Josh Ritter - So Runs the World Away qui sera dans mes albums préférés cette année.
    http://open.spotify.com/album/2xykAbcaLmHmF9G4hUebwH

    RépondreSupprimer
  2. pas idiot l'idée de bande son idéale pour une adaptation de "La Route" de Cormac McCarthy.
    Pour les disques que tu aurais pu louper, pour ma part, je ne peux que te renvoyer à mes récapitulatifs mensuels sur pop revue express.

    RépondreSupprimer
  3. En voilà une bonne idée, d'autant que j'ai vite trouvé mon disque à moi : je te propose "Hold This Ghost" du groupe Musée Mécanique, merveille de folk-pop mélancolique ouvragé et intemporel dont j'avais touché un mot ici http://leschroniquesdeblake.blogspot.com/2010/03/musique-musee-mecanique-hold-this-ghost.html
    Bien que sorti en début d'année, il me plaît toujours autant ;-)

    RépondreSupprimer
  4. @ Erwan, Blake : +2 ! Je devais voir Musée Mécanique sur scène à Dijon en oct. dernier ; mais le concert a été "annulé faute de pré-ventes suffisantes" : horrible :( -Je faisais bien sûr partie des 6 personnes ayant acheté leur billet par avance...- "Hold This Ghost" est SUPERBE, je confirme !

    RépondreSupprimer
  5. au fait, tu sais que tu te fais pomper tes chroniques par un site de merde appelé News de stars ? http://www.news-de-stars.com/musique/les-marquises-lost-lost-lost_mrm163528.html

    RépondreSupprimer
  6. @Benoit : Pour le site de merde, en fait, c'est de ma faute. Je sais, je n'aurais peut-être pas dû accepter, mais j'étais jeune, je venais de commencer ou presque mon blog :) Mais pas grave, si ça peut faire venir des lecteurs de Gala ou des fans de Florent Pagny ici et leur faire écouter autre chose... Je ne suis pas sectaire :)

    RépondreSupprimer
  7. Dans ce cas... Je préférais te prévenir car moi aussi ils me piquaient mes articles, et y'a fallu que je téléphone pour leur demander de retirer mes articles de leur site (de merde). Et j'ai du batailler ferme. Pour les liens entrants, ne te fais aucun illusion, ce genre de portail ne te rapporte aucun visiteur ou presque. C'est tellement loi de ce que l'on fait.

    RépondreSupprimer
  8. sinon as tu écouté le Herzfeld orchestra ? Grand moment de l'année aussi !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Top albums 2017

Vous l'attendiez tous - si, si, ne dites pas le contraire - mon top albums 2017 ! Ce ne fut une fois de plus pas chose aisée, même aux toutes premières places, car aucun disque ne se dégageait facilement du lot. Pas de grande révélation pour moi cette année, on retrouve donc dans ce classement, des habitués. La principale déception, même si toute relative car l'album est quand même très bon, reste le retour de LCD Soundsystem. Le groupe devait normalement écraser la concurrence, il n'en fut rien. Leur musique est devenue plus réfléchie et moins dansante. Moins marquante donc pour moi. Sinon, dans ceux qui sont restés à la porte de ce top 10 et qui n'ont pas démérité, il y a Babx, Destroyer, Alex Cameron, Xiu Xiu ou Feist. Mais trève de discours, voici donc, en toute subjectivité, mes 10 disques préférés de l'année écoulée.

10. Snapped Ankles - Come Play The Trees
Les anglais de Snapped Ankles pratiquent une sorte de musique hybride, mélange de post-punk, d'élect…

Gu's Musics - Happening

Dans la série il n'est jamais trop tard pour découvrir la musique d'un "ami" Facebook, voici "Happening" de Gu's Musics. Le chanteur, de son vrai nom Gerald Chiifflot, originaire de Tours n'est pourtant pas né de la dernière pluie mais il a plutôt l'habitude de cirer le banc de touche dans la première division de la chanson-rock d'ici. Le genre de gardien de but invariablement désigné comme doublure, doublure des Bashung ou autres Dominique A, voire Rodolphe Burger avec qui la ressemblance paraît la plus évidente. Dis comme ça, on a connu pire comme situation, sauf qu'il vaut mieux, comme on dit, avoir mauvaise presse que pas de presse du tout. L'ami Gu's, pas rancunier, se dit que cela doit être à cause de ses textes, il avoue que c'est là que ça pêche principalement. Alors, il fait appel à un écrivain, un poète breton, Yan Kouton pour son précédent disque, "Aquaplanning". Malheureusement, à trop vouloir les mettr…

Montero - Performer

"Performer" est le deuxième album de Bjenny Montero, australien d'une quarantaine d'années, plus connu dans le milieu du rock indépendant pour ses talents de dessinateur que ceux de chanteur ou musicien. Il a notamment travaillé pour des artistes comme Mac Demarco - dont il a aussi fait la première partie - Ariel Pink ou Pond, soit pour les pochettes de disques soit pour des tee-shirts. Le gars avait même presque tiré un trait sur sa carrière musicale, d'une part parce qu'il avoue préférer le dessin, d'autre part parce qu'il sait qu'il ne rencontrera jamais le succès dans ce domaine. Dis comme ça, on ne peut s'empêcher d'avoir un peu d'affection pour le bonhomme, sorte de loser revendiqué, un brin fantaisiste et jemenfoutiste.
Surtout que "Performer" est un excellent disque de soft-rock, quelque part entre MGMT pour le côté mélodique et psychédélique et Ariel Pink pour le côté kitsch assumé et bricolé et l'inspiration ne…