30 janvier 2012

Django Django - Django Django

Surfant sur la vague du succès de Metronomy, le label en vogue Because Music enfonce le clou avec les écossais de Django Django, dont l'électro-rock bien dans l'air du temps pourrait remporter prochainement un maximum de suffrages. Leur premier album est en effet un drôle de conglomérat de sons tous azimuts, lorgnant aussi bien vers le dancefloor (les excellents singles "Default" et "Waveforms"), que le folk intimiste (le soyeux "Hand Of Man"), avec par moments quelques tranches de rock qui tabasse ("WOR"), puisant aussi leurs influences jusque dans la musique orientale ("Skies Over Cairo"). Normal, finalement, que ce premier effort ressemble beaucoup à une compilation "mille-feuille", somme toute assez homogène, quand on sait que cela fait près de quatre ans que les membres de Django Django le peaufine.
Même si on est loin de l'univers de celui qui a inspiré le nom du groupe (Django Reinhardt évidemment) on tient peut-être déjà là le premier disque important de 2012. Car il reste à savoir si sous un premier abord très travaillé (les trois gars sont des "tronches" sortant d'école d'arts), leur musique donnera envie d'y revenir, encore et encore. Il faudra aussi sûrement aller vérifier la pertinence du truc sur scène où Django Django devra faire preuve d'une plus grande spontanéité. C'est tout le mal qu'on leur souhaite, ne pas être le buzz par "Default". 

Clip de "Default" :
Clip de "Waveforms" :
Clip de "WOR" :
Album en écoute intégrale sur Deezer.

4 commentaires:

  1. Une belle merde ce groupe, déjà rien que le nom c'est ultra con.

    RépondreSupprimer
  2. Ben, dis donc, tu n'es pas sympa sympa...

    RépondreSupprimer
  3. Ah mince ! Ainsi, l'autre "bof" émane d'un (supporter) "ultra" qui fait dans la rhétorique ("belle m...." c'est un oxymore, non ?), bizarre... ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Pour moi, c'est un album excellent. L'album de l'année que j'attendais en 2011.

    RépondreSupprimer