3 mai 2017

Woods - Love is Love

Les voilà déjà de retour ! Grâce à leur inépuisable dernier disque, "City Sun Eater In The River Of Light", Woods est devenu un de mes groupes fétiches actuels. Ce nouvel album a été écrit peu de temps après l'élection d'un certain Donald Trump à la présidence des États-Unis d'Amérique. Il est court. Six titres seulement, dont plus de 10 minutes entièrement instrumental. Malgré l'inquiétude qui pèse de plus en plus dans les relations internationales, malgré la montée progressive des extrémismes de toute sorte (religieux, nationaliste, communautariste, financier, etc) le groupe préfère croire que l'amour, la fraternité ne sont pas devenus de vains mots. "Love is love" nous disent-ils simplement. La musique est dans la lignée de leur précédent disque.
Avec au moins une chanson imparable, "Bleeding Blue", dont l'entêtante mélodie de trompette n'est pas prête de nous quitter. Bref, même si l'avenir n'est pas rose - en témoigne, le deuxième tour de nos élections présidentielles qui voit les français devoir choisir entre un nationalisme dangereusement réactionnaire et un vide idéologique néo libéral affirmant avec force et conviction que le politique ne peut plus rien face à la tout puissante finance. Que laisserons-nous à nos enfants ? De belles idées. De belles choses. De beaux disques. Comme ceux de Woods. Et plein d'amour. "Love is love".

5 commentaires:

  1. Bel album oui, mais qui me touche moins que le précédent quand même, je le trouve un peu plus creux...
    Ceci dit, c'est vrai qu'il réchauffe le coeur ce disque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, c'est moins fort que le précédent. Ce n'est qu'un disque de transition, plus court. Il y a un peu de remplissage mais quelques superbes titres comme "Bleeding Blue", classique en puissance.

      Supprimer
  2. Moi je l'aime beaucoup cette nouvelle cuvée. Un tout petit peu moins fan du dernier titre, plus dispensable, par contre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Woods reste un de mes groupes préférés, incontestablement.

      Supprimer
  3. je suis beaucoup moins enthousiaste que vous pour Bleeding Blue, j'ai beau aimer les cuivres, je trouve la mélodie faiblarde...La 1ère fois que je suis déçu par un titre de Woods...C'est la chanson titre que je trouve extraordinaire, avec l'instrumental. Ce groupe est tellement au-dessus des autres...Extraordinaire!

    RépondreSupprimer