13 novembre 2017

Spinning Coin - Permo

J'avais oublié à quel point les Ecossais étaient naturellement doués pour l'indie pop, cette pop modeste et un peu bancale, aux guitares mal assurées mais incroyablement mélodiques. Cette pop dont Orange Juice ou les Pastels furent en leur temps de délicieux ambassadeurs. "Permo", le premier album de Spinning Coin, nouvelle formation locale, sort d'ailleurs sur Geographic, le label de Stephen McRobbie, lui-même affilié au prestigieux Domino Records dont l'un des groupes-phare reste Franz Ferdinand. Il a aussi été réalisé avec la participation d'Edwyn Collins. En Ecosse, on a le goût de l'entraide entre générations, le sens de la transmission. La musique de ces cinq là est aussi inspirée que celle des ses aînés. Les titres sont suffisamment courts - trop, peut-être ? - pour ne pas lasser. Le fait d'avoir en Sean Amstrong et Jack Mellin, deux efficaces songwriters à l'écriture assez différente, l'un est adepte de douceurs - le très beau "Floating with you" -, l'autre est plus direct - le brutal "Magdalene" -, permet à l'ensemble d'être varié.
Voilà un magnifique disque d'automne, quelque chose qui vous donne une irrépressible envie de danser et d'être heureux, malgré le froid, la pluie, le temps qui passe, les ennuis du quotidien. Pas étonnant que les Ecossais sont si forts dans ce domaine.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire