20 janvier 2010

Lawrence Arabia - Chant Darling


Attention, sérieux s'abstenir ! Derrière le pseudo "Lawrence Arabia" se cache en réalité un drôle d'énergumène en la personne du néo-zélandais James Milne. Il suffit de voir ces clips (ci-dessous) pour avoir une idée du phénomène. Alors, oui, la musique, ce n'est pas toujours sérieux, même si la pochette de son dernier disque (le deuxième) pourrait faire croire le contraire avec son côté sombre et austère. Le gaillard a l'air d'aimer cultiver le paradoxe. Il a notamment déjà sévi chez les respectés et pas vraiment déconneurs Okkervil River, chez les déjà plus festifs Ruby Suns, ainsi qu'avec l'omniprésente et plus connue Feist (qui n'a pas joué avec elle d'ailleurs ?). Mais voilà, ce "Chant Darling", c'est comme une bouffée d'air pur : de la pop immédiatement accrocheuse, à la Beatles, pas compliquée, avec des refrains rigolos à reprendre en choeur. Comme celui de "The Beautiful Young Crew" : "They love each other, they hate each other, they're afraid of each other because they want to screw each other". Le genre de trucs un peu régressifs, pas fait pour les rabats-joie, et qui, inévitablement, fait plaisir au chevalier qui fait "ni" que je suis. (Il y a un petit côté "Monty Python" là dedans, non ?)

Alors, oui, album de la semaine, sans conteste aucun. Parce que je sais que même si c'est loin de révolutionner la musique, il y a là-dedans quelques titres qui me suivront comme ça, mine de rien, un bon bout de temps - comme les deux ci-dessous. Et quand je pense qu'il sera en première partie de Fanfarlo le 21 janvier prochain à la Maroquinerie et que je ne pourrais malheureusement pas aller voir ça (une petite chronique dudit concert est d'ailleurs visible ici avec de très belles photos en prime). A moins que je ne me rattrape le 20 février toujours à la Maroquinerie, en première partie de Beach House cette fois-ci ... Le Dent May de 2010 ?

Vidéo de "Apple Pie Bed" :

Vidéo de "The Beautiful Young Crew" :


Album en écoute intrégale sur Deezer

6 commentaires:

  1. A Lille, il remplace Papercuts, initialement prévu. J'avoue que j'aurais aimé Papercuts, beaucoup, mais Lawrence Arabia a l'air intéressant quand même.

    RépondreSupprimer
  2. A choisir entre les deux, je préfère même Lawrence Arabia ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Vu hier soir, excellente surprise, il faut que je me penche sur le disque.

    RépondreSupprimer
  4. En plus, si c'est bien en concert ;-)
    Pour ma part, j'hésite à aller le voir le 20 février prochain en première partie de Beach House dont je ne suis pas super fan ...

    RépondreSupprimer
  5. Vus à la maroquinerie le 21 janvier : excellente surprise !!!

    RépondreSupprimer
  6. En train de l'écouter justement maintenant là tout de suite, et je trouve que la musique n'est pas si immédiate que ca. En tous cas les premiers morceaux (la 2è partie du disque si au contraire). Pour l'instant, c'est bien agréable tout plein.

    RépondreSupprimer