2 juillet 2014

Secret Cities - Walk Me Home

Il y a des groupes comme ça, qui avancent dans l'ombre et qui devraient pourtant, selon toute logique, rameuter beaucoup plus d'admirateurs. Le second disque de Secret Cities, "Strange Hearts", m'avait enthousiasmé avec sa pop fraîche et légère. Ce nouveau "Walk Me Home", plus ouvragé et plus ambitieux est une fois encore très réussi. Les voix du duo de chanteurs (Marie Parker et Charlie Gokey) s'alternent à merveille tout au long de l'album, sans baisse de régime et d'intérêt. Le tout est sans doute de facture plus classique que le précédent, d'où un premier sentiment de déception. Mais ils ne sont pas nombreux les groupes qui parviennent ainsi à me séduire dans la continuité. 
Parce que les petites symphonies pop de Secret Cities sont de celles que je ne me lasserai jamais d'écouter. Parce qu'elles évoquent celles des Beach Boys ou des Ronettes. On pense aussi à Beach House ou aux regrettés Morning Benders, responsables du magnifique "Excuses", un des plus grands tubes indie de ces dernières années. Parce que ce genre de mélodies ne s'inscrit pas dans une époque particulière. Elles revêtent de ce fait un caractère intemporel.

Clip de "Bad Trip" :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire