22 décembre 2015

Top concerts 2015

Ça y est, nous y sommes. L'heure du bilan a sonné. Comme d'habitude, je me mêle à l'affluence en proposant moi aussi mes tops 2015. Je commence par celui de mes meilleurs concerts de l'année. Je l'ai déjà dit maintes fois mais 2015 ne fut pour moi pas une bonne année et les concerts n'ont pas dérogé à ce triste constat. Pas mal de déceptions, plus ou moins grosses : Deerhunter, Ariel Pink, Viet Cong ou Algiers. Heureusement, quelques très beaux moments aussi, voici les principaux :

5- Motorama - Café de la danse, Paris - 26 octobre
On ne peut pas dire que les russes de Motorama brillent par un grand charisme mais ils ont un son bien à eux, même si ultra référencé. En concert, la machine est parfaitement huilée et enchaîne les morceaux à vive allure. Le travail et la rigueur russes en quelque sorte qui, même en matière rock, sont capables de produire d'excellents élèves.


4- Timber Timbre - la Route du rock, Saint-Malo - 14 août
La grande scène du fort Saint-Père à Saint-Malo n'est sans doute pas l'écrin idéal pour leur musique mais quand on a la classe comme les canadiens de Timbre Timbre, peu importe le flacon... Au bout de quelques titres seulement, ils arrivent à nous embarquer dans une ambiance de cabaret à l'atmosphère lynchienne. "Hot dreams" était mon disque de l'année 2014 : belle confirmation scénique.


3- Beach House - festival de Pitchfork, Paris - Grande Halle de la Villette - 29 octobre
"In Bloom" m'avait lassé. Je trouvais que le duo de Baltimore tournait déjà en rond. Et puis "Depression Cherry" a permis de réévaluer leur disque précédent. Et puis, les voir en concert a permis de réévaluer l'ensemble de leur carrière. Beach House est bien un des groupes les plus essentiels du moment.


2- FFS - la Maison de la radio, Paris - 21 juin
Quand deux formidables machines à danser se rencontrent, ça ne peut produire que des étincelles. Quand on a appris la formation de ce super groupe, on avait pourtant dû mal à y croire, tellement leurs univers semblaient différents. Mais à l'écoute de leur disque commun, cela paraît une évidence : ces deux groupes-là étaient faits pour se rencontrer. Sur la scène de la Maison de la Radio, on ne pouvait rêver plus belle fête de la musique. 


1- Public Service Broadcasting - le Petit bain, Paris - 27 mai
Leur deuxième album fut une déception. Le thème spatial était pourtant bien trouvé, mais à part deux-trois morceaux, rien de très marquant. En concert, en tout cas, le groupe prouve que son concept des voix enregistrées fonctionne à plein pot, jusque dans les relations avec le public. D'un parti-pris d'aspect austère, Public Service Broadcasting démontre un humour et un talent mélodique typiquement british. Même si sur disque, la redite guette déjà, en live, c'est un show particulièrement réjouissant et atypique. Meilleur souvenir de concert de 2015.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire