1 janvier 2017

The Feelies - Raised Eyebrows (1979)

Quand j'ai dû choisir lors de ma sélection d'indispensables, un disque des Feelies, je n'ai pas hésité. A l'époque, "The Good Earth", le second du groupe, me paraissait le meilleur, celui qui condensait à merveille leur style, sorte de folk music jouée pieds au plancher. L'année dernière - et oui, on est maintenant en 2017 - nous sommes allés à New-York voir entre autres, la formation rock la plus casanière qui soit, chez elle, et pour préparer au mieux de cette rencontre, j'ai réécouté soigneusement chacun de leurs albums. "Crazy Rhythms", leur premier essai m'apparut alors comme le plus étrange, le plus novateur, avec ses percussions omniprésentes, sa science des silences, des accélérations soudaines. S'il ne fallait retenir qu'une seule chanson - même si elles sont toutes parfaites - dans ce chef d'oeuvre du rock, ce serait peut-être "Raised Eyebrows", plus encore que "Fa-Cé-La", pour son irrésistible montée en puissance qui finit dans un tourbillon de choeurs et de guitares. Je n'ai pas fait de classement de mes concerts préférés en 2016 mais il est évident que celui des Feelies restera comme le plus mémorable, pour plein de raisons : parce que tout simplement, c'était le meilleur, et puis parce que c'était à Central Park, à New-York, avec maman, et parce que je sais que c'est sans doute la seule fois que je les verrais en concert. En 2017, le groupe de la divine paire de guitares de Bill Million et Glenn Mercer revient aux affaires après un très bon dernier "Here Before" sorti en 2011. On a appris à attendre avec ceux-là. Et je me dis qu'une année qui commence avec les Feelies est forcément une bonne année. Mais je me rappelle avoir dit la même chose, il y an, avec la sortie du dernier Bowie. On connait la triste suite. Tant pis, il n'est jamais interdit de rêver de jours meilleurs, non ? Bonne et heureuse année 2017 à toutes et à tous !
He said oh
He said oh
He said oh
Some will make it and some won't make it oh-oh
Oh the glory glory and the glory glory oh-oh

4 commentaires:

  1. C'est très bien ce principe de sortir un titre de son contexte, je dis ça car ce n'est pas partagé par tout le monde, les arguments se valent Un album dans son entièreté cela donne aussi un bon moment. Mais parfois - et c'est vrai ici - ce sont d'autres titres, plus colorés, plus évidents, plue en hauteur? qui dominent. Ce titre je l'ai souvent entendu, c'est la première fois que je l'écoute.

    RépondreSupprimer
  2. Ce premier Feelies est en effet typiquement le genre de disques qui s'écoutent d'une traite car il est d'une parfaite homogénéité et c'est aussi ce qui en fait sa force. Mais "Raised Eyebrows" quand même, quel titre !

    RépondreSupprimer
  3. Quelle clairvoyance! Évidemment que cet album est grandiose, personnellement un de mes 5 albums de tous les temps. Je les ai ratés 2 fois, et effectivement je pense qu'il faut aller sur place...Tu l'as fait, je suis jaloux. Il faut qu'on se rencontre LMAP!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eheh merci ;-) Je ne regrette absolument d'avoir fait le déplacement. C'est assurément un de mes plus beaux souvenirs de concerts. Pour ton information, je crois qu'ils passent assez régulièrement en concert par chez eux...

      Supprimer