13 février 2009

The Pains Of Being Pure At Heart - The Pains Of Being Pure At Heart

Voilà le retour des Field Mice, obscur groupe pop du début des années 90, qui avait glané à l'époque sa poignée de fans inconditionnels et dont les disques sont malheureusement aujourd'hui quasiment introuvables. Leur musique était ce qu'on pourrait appeler de la noisy-pop à guitares claires, quelque part entre les Smiths et Jesus And Mary Chain. Et ben, non, ce groupe n'est pas Field Mice, mais juste sa réincarnation. Il s'agit d'américains, ils ont un nom à coucher dehors : The Pains Of Being Pure At Heart et c'est peut-être déjà une des révélations de l'année. Alors, bien sûr, c'est un retour à cette pop de la fin des années 80, début des années 90, rien de bien nouveau donc. Mais leur premier album éponyme contient suffisamment de titres efficaces pour tenir la route et rester un moment accroché à la platine. "The Tenure Itch" fait même penser à du R.E.M. période "Murmur", c'est-à-dire à son meilleur. Encore une fois, c'est le site pop-rock indie américain Pitchfork, (qui a décidément très bon goût ou plutôt les mêmes goûts que moi ;-) qui m'a fait découvrir ce très bon nouveau groupe. Allez, je me lâche, ça vaut bien trois casques, rien que pour les beaux souvenirs et parce que c'est bien fait ... (Site officiel)

8/10


Chroniques :
Pitchfork
NME
Magic
Les Inrocks
Popnews

2 commentaires:

  1. Cet album est génial, mais pas pour quelqu'un qui ne supporterait pas le shoegaze. Il faut savoir être objectif - je pense que Pitchfork l'a un peu surnoté, l'album n'étant ni innovant ni original. Mais bon, il est très mélodieux. Et on le pardonne.

    THE MUSIC RAINBOW /
    themusicrainbow.blogspot.com
    critiques d'albums /

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est sans doute surnoté objectivement parlant. Mais une critique n'a pas pour but premier d'être objective. Ce sont juste des goûts personnels et j'aime bien ce genre de musique, comme les petits gars de Pitchfork semble-t-il ...

    RépondreSupprimer