22 juin 2010

La musique à Karaocake

Aujourd'hui, petite pause en compagnie de Camille Chambon, voix de Karaocake, qui vient de sortir un excellent premier album. Où il est principalement question d'elle, de son rapport aux disques et à la musique en générale, histoire de lever le voile sur les influences du groupe et de glaner ici et là quelques artistes/albums à découvrir ou redécouvrir.


Parents
Mes parents écoutaient beaucoup les Beatles, Nina Simone. A 13 ans ils m'ont offert la compilation bleue des Beatles. Je leur suis très reconnaissante !

Enfance
Petite, j'adorais les chansons qu'on apprenait à l'école : les comptines et plus tard la musique qu'on apprenait en cours de solfège. D'ailleurs, j'ai retrouvé une cassette que j'avais enregistré sur mon super lecteur cassette portable Fischer Price (je m'étais enregistrée toute seule, je rechantais toutes les chansons que j'apprenais à l'école primaire - j'étais très enthousiaste sur ces enregistrements)
Premiers émois musicaux : j'ai beaucoup écouté Elsa ado, même si à ma décharge, je dois dire que c'était ma soeur qui était plus fan que moi. Mais quand même. Ah et aussi j'adorais un vinyle d'Yves Duteuil avec le morceau "Le petit pont de bois" que j'ai écouté en boucle à une période.


Premier disque
Je ne m'en souviens pas malheureusement. Mais j'avais un mange-disque rouge et j'ai eu vite mes premiers 45 tours. Le tout premier c'était une erreur d'ailleurs. Ma tante avait mal compris ce que je voulais comme cadeau et m'a offert "Coeur de Loup" de Philippe Lafontaine, que je ne connaissais pas du tout.

Adolescence
Ado j'écoutais beaucoup les Beatles, ensuite Nirvana, ensuite grosse période où j'écoutais Beck - ca a vraiment fonctionné par phases. Ce qui m'a amenée vers K records, et puis aussi Smog, Cat Power... Vers 17/18 ans j'ai commencé à acheter beaucoup de disques, j'écoutais beaucoup plus de musique post-rock, electronica, expérimentale. et j'ai découvert mon groupe préféré : Hood !

Influences
Je me sens vraiment influencée par mes amis musiciens en fait ! Donc Domotic (Stéphane qui joue dans Karaocake et a produit le disque), François Virot, l'énergie de Clara Clara, ... Evidemment Broadcast est une grosse influence aussi pour les trois membres de Karaocake. Lispector aussi, qui m'a offert le casio MT-100 que j'utilise pour Karaocake.
Pendant des années j'ai participé à des émissions sur Radio Campus (d'abord Dijon ensuite Paris) et à l'époque donc j'étais bien au courant de l'actualité musicale. Mais c'était avant que je me mette à faire ma propre musique. Ces dernières années, je suis dans une démarche très différente, enfin je ne suis plus à l'affût de ce qui sort. Mais je découvre toujours de la musique  : simplement, la démarche est différente : je m'intéresse plus à la musique des années soixante par exemple - c'est bien sûr aussi lié à l'influence que peuvent exercer les amis (et les garçons de Karaocake) qui permet aussi aux goûts de se développer...

Rows and Stitches
On est partis enregistrer la majorité de l'album dans une maison en pleine forêt, chez les parents de Tom (troisième membre de Karaocake) et là j'ai surtout écouté la nature ! les grillons (on laissait volontairement la porte de la grange ouverte pendant l'enregistrement, on a fait pas mal de prises de voix avec les grillons au loin...). Donc voilà, je ne me souviens pas d'avoir écouté une musique en particulier à ce moment là. Tom adore ESP Continent, donc j'imagine qu'il a dû passer le disque pas mal de fois.  

Medication
Je crois que Medication est une chanson très importante pour moi, par son histoire, ses paroles. Et puis aussi sa "vie" en concert. Lors de ma petite tournée sur la côte ouest des Etats Unis il y a deux ans, j'ai croisé Eli Moore du groupe Lake (K records) lors d'un concert à Olympia (Washington) qui m'a proposée de l'enregistrer à la fin de notre tournée. Donc avec Role Mach et OK Vancouver OK (des supers musiciens de Vancouver avec qui je tournais) on est allés sur Whidbey Island là où vit Eli et on a enregistré une première version de cette chanson un soir tard. Tout le monde chantait, c'était vraiment super touchant pour moi de voir des gens avoir envie de participer à cette chanson. On n'a pas gardé cette version sur le disque parce qu'elle n'a jamais vraiment été terminée, mais ce n'est pas là l'important ! C'était un très beau moment.

Indispensable
Hood a joué un rôle tellement important pour moi que je dirais "Rustic Houses Forlorn Valleys." 

Playlist actuelle
En ce moment, j'écoute en boucle Flight of the Concords. Je suis très fan ! J'aime tous leurs morceaux ! Et la série sur HBO !
Et sinon dans un registre très différent (mais géographiquement pas éloigné puisque il s'agit d'une australienne) j'écoute les 3 morceaux disponibles sur internet de Sister Irene O'Connor, que m'ont fait découvrir Tom et Stéphane (via le super forum du groupe Broadcast). Une nonne qui a fait de la musique incroyable
dans les années 70

Découverte
J'adore Robe et Manteau, le groupe de Charles Virot (de Clara Clara). Des tubes en puissance en français ! http://www.myspace.com/robeetmanteau 

Ecouter de la musique : où, quand, comment ?
Dans ma chambre au calme, en tricotant. 

Scène
Au mois d'août nous irons donc à la Route du Rock et le 22 août retour à Paris pour un concert au Nouveau Casino en première partie d'Au Revoir Simone.Ensuite une tournée est en train de se monter début novembre et des dates ici et là sont en train de s'organiser (Tours en décembre, etc....)
En concert nous sommes donc tous les trois : Stéphane à la basse et guitare, Tom au synthé/sampler/rythmiques et moi au synthé.
J'ai hâte de jouer les morceaux dans des lieux très différents. C'est ce que j'ai beaucoup aimé lors de mes petites tournées très DIY : jouer dans une maison, dans une galerie, dans un jardin, un jour dans un restaurant de Tacos à Las Vegas et le lendemain dans une cour chez des Mormons dans l'Utah par exemple. Le décalage permanent est assez dérangeant et stimulant ! 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire