29 janvier 2011

Cloud Nothings - Cloud Nothings

Disons les choses tout de suite : ce groupe n'a rien de foncièrement original, jusque dans son nom. Mais c'est pourtant typiquement le genre de trucs qui, dès la première écoute, donne irrésistiblement envie de dodeliner de la tête, surtout quand ça commence aussi fort que ce "Understand At All" débraillé. Bon, il faut quand même aussi prévenir les réfractaires à ce type de musique, ça ne fait pas vraiment de fioritures. C'est plutôt de la pop de petits branleurs, gentiment énervée, foutraque, mal peignée, qui n'essaie pas d'être spécialement jolie mais qui privilégie avant tout la mélodie. Des fois, ça marche (le début du disque surtout), d'autres fois, moins (la fin). L'avantage, c'est que les morceaux ne durant dans l'ensemble pas plus de 3 minutes, on n'a même pas le temps de s'ennuyer, ni de se lasser.
On pourra donc désormais rajouter Dylan Baldi, puisque c'est ce jeune homme de 19 ans originaire de Cleveland qui se cache derrière Cloud Nothings, à la longue liste des groupes de power-pop tendance lo-fi. On y retrouve notamment l'esprit d'anciens comme Pavement, Sebadoh et consorts, même si, du point de vue mélodique, c'est sans doute plus proche de formations anglaises comme les Stone Roses. En plus, le gamin a des faux airs de Lou Barlow...Que ceux qui aiment donc les choses soignées et bien rangées passent leur chemin...Pour les autres, un peu de coolitude (et de branchitude?) dans un monde parfois trop sérieux, ça  peut aussi faire du bien.

Clip de "Should Have" :

7 commentaires:

  1. C'est un des suivants sur ma liste. Ca le fait remonter de deux trois places dans la liste avec un cachet "recommandé par Papa"...
    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Merci, à quand le sticker "Recommandé par Papa" sur les disques ?

    RépondreSupprimer
  3. "de la pop de petits branleurs, gentiment énervée, foutraque" comme tu dis. des fois je marche aps là, ça ma fatigué au bout de trois titres. J'ai enchainé avec le Lia Ices et ça a été tout de suite mieux.

    RépondreSupprimer
  4. Lia Ices ? Je connaissais pas, viens juste d'écouter, mais désolé, ça m'emballe pas des masses ce genre de trucs...

    RépondreSupprimer
  5. Ben si peux me permettre, je suis bien d'accord. J'ai toujours leur precedant album en vente a la boutique (joli vinyl marbre pour les fetichistes) mais il faut bien dire que ce n'est pas bon du tout. Alors pourquoi perdre son temps avec un tel bazard musical lorque le premier meilleur album de l'annee est sorti Destroyer-Kaputt. Les references, on peut toutes les citer mais ce qui est indeniable c'est le charme incroyable de l'ensemble. Gwen.

    RépondreSupprimer
  6. @Gwen : Content de te savoir de retour, monsieur le rabat-joie de service :) Si je ne parle pas de tous les disques qui sortent, j'en écoute quand même pas mal et pour avoir écouté le Destroyer, je ne partage pas du tout ton avis. C'est quand même un peu de la musique d'ascenseur, ce truc. Mais les goûts et les couleurs...

    RépondreSupprimer
  7. Tant pis, pour une fois que j'etais positif...Mais je persiste; et il y des musiques d'ascenceur (et la je ne vois vraiment pas le rapport mais apres tout on va vers le haut) qui valent bien celles qui vous accompagnent vers l'underground - Et pour ce qui est de cette derniere caste, deux jolies reeditions dans un tout autre registre - The outsiders CQ (du garage psych holandais SVP; hallucinant) et Lazy Smoke. Gwen.

    RépondreSupprimer