8 janvier 2011

Tennis - Cape Dory

Retour aux affaires courantes avec cette fois-ci un disque de 2011 et pourtant c'est peu dire que la rentrée est pour l'instant plutôt pauvre niveau sorties marquantes. En janvier 2009, on avait quand même eu droit à Animal Collective ou Antony and the Johnsons et en janvier 2010, c'était Arnaud Fleurent-Didier, Beach House ou encore Owen Pallett. Et pour 2011 ? Démarrage en douceur avec un tout nouveau groupe au drôle de nom : Tennis, adepte d'une sunshine pop pas vraiment de saison mais bien dans l'esprit d'un tas de nouvelles formations apparues ces derniers temps. On pense aux Morning Benders, à Avi Buffalo, à Beast Coast surtout. C'est mignon tout plein, truffé de "ohohoh" et de "shalalala" même si ce n'est pas franchement inoubliable non plus. On se croirait revenu dans les années 60, époque bénie de tous les girls groups, de Phil Spector et consorts, bref, de la pop dans tout ce qu'elle peut avoir de plus immédiat.
"Cape Dory" est ainsi court, direct et va droit à l'essentiel : seulement dix morceaux pour même pas trente minutes de musique. Un disque sympathique et sans doute idéal pour commencer l'année tranquillement, en pensant à la plage et au soleil (de Californie?). Oui, je sais, tout ça paraît déjà bien loin... Mais en ces temps de gastro, un peu de légèreté est aussi la bienvenue ;-)
Sinon, pour les intéressés, ils seront très très prochainement en concert en France, notamment à la Maroquinerie le 11 de ce mois.

Clip de "Cape Dory" :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire