5 avril 2011

Laetitia Velma - Les Eaux Profondes

Exit Daphné et son dernier disque décevant : quelques jolies chansons délicates mais aussi certaines qui flirtent trop vulgairement avec la "variétoche". Exit Keren Ann qui, depuis qu'elle s'est mise à l'anglais, est devenue moins touchante. "La Disparition" était pourtant une formidable réponse au chef d'oeuvre "La Question" de Françoise Hardy. Mais voici donc - après l'interview d'hier - celle qui pourrait rapidement leur voler la vedette et s'imposer comme une chanteuse qui compte parmi la nouvelle génération : Laetitia Velma. En tout cas, son premier album "Les eaux profondes", est assez impressionnant de maturité, surtout quand on sait qu'elle a tout composé elle-même : paroles comme musiques. Après, bien sûr, il est difficile de ne pas citer Dominique A, qui a produit et arrangé l'ensemble, tellement le son ressemble au sien, celui de "La Musique" ou de "L'horizon". On pense aussi à Valérie Leulliot et son ancien groupe Autour de Lucie ("Avant que tout s'effondre")
Plus personnelle et directe que celle de son mentor, l'écriture a constitué pour Laetitia une sorte de séance de psychanalyse, ce qui arrive bien souvent dans le cas d'un premier disque. Elle lui a permis de se confronter à cette dualité que l'on retrouve tout au long de son parcours : classique/rock, piano/guitare, anglais/français, musique/théâtre. Cette difficulté à choisir que chacun rencontre un jour ou l'autre dans sa vie. Ce disque, comme elle me l'avoué, lui a donné inconsciemment et le plus naturellement possible les moyens de rayer la mention inutile, ou tout simplement de ne pas choisir. En tout cas, on lui souhaite à l'avenir, de s'affranchir définitivement de l'ombre bienveillante mais assez imposante de cet "immense artiste" qu'est Dominique A. On lui souhaite de suivre "son chemin"...

Clip de "Les Eaux Profondes" :

Album en écoute intégrale sur Deezer.

8 commentaires:

  1. je ne connaissais pas , mais rien que la photo avec Dominique a qui joue de la guitare dans le fond, j'ai tout de suite envie de me précipiter sur cette artiste. en plus y'a plein de bons arguments dans ton article !
    Je reviens dans quelques écoutes.

    RépondreSupprimer
  2. le pire c'est qu'il me semble avoir reçu le disque il y a quelques temps, mais impossible de le retrouver !

    RépondreSupprimer
  3. @Benoit : Honte à toi :) C'est pour ma part le meilleur album de chanson française entendu depuis le début de l'année.

    RépondreSupprimer
  4. tres interessant ton blog, de belles découverte ;)

    RépondreSupprimer
  5. Curieuse fin d'article, après ces éloges...pourquoi devrait-elle s'affranchir de Dominique A si la collaboration fonctionne aussi merveilleusement bien ?

    RépondreSupprimer
  6. J'hésitais à aller à la voir en concert (mercredi prochain) jusqu'à ce que je re-lise ton article (+ l'interview). Bon, c'est décidé : je vais TE faire confiance !

    P.S. : en fait, j'ai surtout jeté une oreille à l'album et ai très vite été convaincu ! Outre "Les Eaux profondes", "Le Pays Etranger" est SUBLIME !

    RépondreSupprimer
  7. @J.P. : Si tu la vois, passe lui le bonjour de ma part. C'est une amie ;)

    RépondreSupprimer
  8. Je n'y manquerai pas, bien sûr si l'occasion se présente ! Encore MERCI pour cette belle découverte.

    RépondreSupprimer