Accéder au contenu principal

Outkast - Hey Ya ! (2003)

Le NME, équivalent anglais des Inrockuptibles mais exclusivement centré sur la musique, est décidément adepte des classements en tous genres, à croire que, depuis Nick Hornby et son livre culte "High Fidelity", le phénomène est surtout une tare britannique. Le dernier en date est un top des 150 meilleures chansons des 15 dernières années. Pourquoi ? Il y a une toujours une bonne occasion et cette fois-ci, c'est pour le 15ème anniversaire de leur site internet NME.com.  Pas beaucoup de surprises à signaler quand on connaît déjà les goûts du magazine : 1er Radiohead, 2ème Arcade Fire et 3ème Outkast et leur multi-platiné "Hey Ya!". Un tube ultra entendu (trop?) dont le gimmick est même devenu une des sonneries de téléphone portable les plus téléchargées. Pourquoi en parler alors ? Parce que pour une fois, un groupe de rap ou tout du moins assimilé réussit l'exploit de faire une unanimité quasi générale, même chez les amateurs de rock. Je ne pense avoir parlé souvent de ce genre de musique et ça risque sans doute de ne pas se reproduire de sitôt mais force est de constater que ce "Hey Ya!", lorsqu'il est sorti au milieu du revival rock à grosses guitares et groupes en "The" (The Strokes, The Libertines, The White Stripes, etc) a tout emporté sur son passage. Pour une fois, des "rappeurs" - le terme étant trop restrictif les concernant - ne se prennent pas au sérieux et proposent un univers chamarré et à l'inspiration rétro à l'opposé du bling-bling plutôt monnaie courante dans le milieu. "Hey Ya!" restera comme un des tubes de ces années-là sur lequel on n'aura pas honte de chanter et de danser : "Shake it, shake it like a Polaroid picture"... "Hey Ya !" comme un cri de ralliement, deux mots tout simples qui ne revendiquent rien et filent une pêche d'enfer. Rien de tel pour commencer une nouvelle semaine !

[Intro]
One two three uh!

[Verse One - Andre 3000]
My baby don't mess around
Because she loves me so
And this I know for shooo..
Uh, But does she really wanna
But can't stand to see me
Walk out the dooor..
Don't try to fight the feelin'
Because the thought alone is killing me right nooww..
Uh, thank god for mom and dad
For sticking two together
'Cause we don't know hooowww...
UH!

[Chorus:]
Heeeyyy... Yaaaaaaa..
Heeyy Yaaaaaaaa..
Heeeyyy... Yaaaaaaa..
Heeyy Yaaaaaaaa..
Heeeyyy... Yaaaaaaa..
Heeyy Yaaaaaaaa..
Heeeyyy... Yaaaaaaa..
Heeyy Yaaaaaaaa..

[Verse Two - Andre 3000]
You think you've got it
Ohh, you think you've got it
But got it just don't get it
Till' there's nothing at
AaaaaaaaAAAAAAAaaaaaaAAAAAAaaaaaallllll..
We get together
Ohh, we get together
But seperate's always better when there's feelings
InvooooooOOOOOOOoooooooOOOOOOooooooOOOOOlved
If what they say is "Nothing is forever"
Then what makes, Then what makes, Then what makes
Then what makes, Then what makes LOOVVEEE?
(Love exception) So why you, why you
Why you, why you, why you are we so in denial
When we know we're not happy heeeerrreeee...
Y'all don't want me here you just wanna dance

[Chorus]
Heeeyyy... Yaaaaaaa.. (OHH OH)
Heeyy Yaaaaaaaa.. (OHH OH)
Heeeyyy... Yaaaaaaa.. (Don't want to meet your daddy, OHH OH)
Heeyy Yaaaaaaaa.. (Just want you in my Caddy OHH OH)
Heeeyyy... Yaaaaaaa.. (OHH OH, don't want to meet yo' mama OHH OH)
Heeyy Yaaaaaaaa.. (Just wan't to make you cumma OHH OH)
Heeeyyy... Yaaaaaaa.. (I'm, OHH OH I'm, OHH OH)
Heeyy Yaaaaaaaa.. (I'm just being honest OHH OH, I'm just being honest)


[Bridge - Andre 3000]
Hey, alright now
Alright now fellas, (YEAH!)
Now what's cooler than bein' cool?
(ICE COLD!) I can't hear ya'
I say what's cooler than bein' cool?
(ICE COLD!) whooo...
Alright, alright, alright, alright
Alright, alright, alright, alright
Alright, alright, alright, alright
Alright, alright, Ok now ladies, (YEAH!)
And we gon' break this thing down in just a few seconds
Now don't have me break this thang down for nothin'
Now I wanna see y'all on y'all baddest behavior
Lend me some suga', I am your neighbor ahh here we go!
Shake it, shake, shake it, shake it (OHH OH)
Shake it, shake it, shake, shake it, shake it, shake it (OHH OH)
Shake it, shake it like a Polaroid Picture, shake it, shake it
Shh you got to, shake it, shh shake it, shake it, got to shake it
(Shake it Suga') shake it like a Polaroid Picture

[Chorus]
Heeeyyy... Yaaaaaaa.. (OHH OH)
Heeyy Yaaaaaaaa.. (OHH OH)
Heeeyyy... Yaaaaaaa.. (OHH OH)
Heeyy Yaaaaaaaa.. (Uh oh, Hey Ya)
Heeeyyy... Yaaaaaaa.. (OHH OH)
Heeyy Yaaaaaaaa.. (Uh, uh, OHH OH)
Heeeyyy... Yaaaaaaa.. (OHH OH)
Heeyy Yaaaaaaaa.. (OHH OH)

[Chorus continues until fade]

Commentaires

  1. "Pour une fois, des "rappeurs" ne se prennent pas au sérieux"

    Pas sûr de comprendre. Les rappeurs se prendraient plus au sérieux que d'autres musiciens ? Pas sûr, vraiment pas sûr...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Top albums 2017

Vous l'attendiez tous - si, si, ne dites pas le contraire - mon top albums 2017 ! Ce ne fut une fois de plus pas chose aisée, même aux toutes premières places, car aucun disque ne se dégageait facilement du lot. Pas de grande révélation pour moi cette année, on retrouve donc dans ce classement, des habitués. La principale déception, même si toute relative car l'album est quand même très bon, reste le retour de LCD Soundsystem. Le groupe devait normalement écraser la concurrence, il n'en fut rien. Leur musique est devenue plus réfléchie et moins dansante. Moins marquante donc pour moi. Sinon, dans ceux qui sont restés à la porte de ce top 10 et qui n'ont pas démérité, il y a Babx, Destroyer, Alex Cameron, Xiu Xiu ou Feist. Mais trève de discours, voici donc, en toute subjectivité, mes 10 disques préférés de l'année écoulée.

10. Snapped Ankles - Come Play The Trees
Les anglais de Snapped Ankles pratiquent une sorte de musique hybride, mélange de post-punk, d'élect…

Gu's Musics - Happening

Dans la série il n'est jamais trop tard pour découvrir la musique d'un "ami" Facebook, voici "Happening" de Gu's Musics. Le chanteur, de son vrai nom Gerald Chiifflot, originaire de Tours n'est pourtant pas né de la dernière pluie mais il a plutôt l'habitude de cirer le banc de touche dans la première division de la chanson-rock d'ici. Le genre de gardien de but invariablement désigné comme doublure, doublure des Bashung ou autres Dominique A, voire Rodolphe Burger avec qui la ressemblance paraît la plus évidente. Dis comme ça, on a connu pire comme situation, sauf qu'il vaut mieux, comme on dit, avoir mauvaise presse que pas de presse du tout. L'ami Gu's, pas rancunier, se dit que cela doit être à cause de ses textes, il avoue que c'est là que ça pêche principalement. Alors, il fait appel à un écrivain, un poète breton, Yan Kouton pour son précédent disque, "Aquaplanning". Malheureusement, à trop vouloir les mettr…

Montero - Performer

"Performer" est le deuxième album de Bjenny Montero, australien d'une quarantaine d'années, plus connu dans le milieu du rock indépendant pour ses talents de dessinateur que ceux de chanteur ou musicien. Il a notamment travaillé pour des artistes comme Mac Demarco - dont il a aussi fait la première partie - Ariel Pink ou Pond, soit pour les pochettes de disques soit pour des tee-shirts. Le gars avait même presque tiré un trait sur sa carrière musicale, d'une part parce qu'il avoue préférer le dessin, d'autre part parce qu'il sait qu'il ne rencontrera jamais le succès dans ce domaine. Dis comme ça, on ne peut s'empêcher d'avoir un peu d'affection pour le bonhomme, sorte de loser revendiqué, un brin fantaisiste et jemenfoutiste.
Surtout que "Performer" est un excellent disque de soft-rock, quelque part entre MGMT pour le côté mélodique et psychédélique et Ariel Pink pour le côté kitsch assumé et bricolé et l'inspiration ne…