24 décembre 2012

Top Albums 2012 : 20-16

Cette semaine, c'est au tour des disques de se faire classer. Et comme pour les chansons, la remontée sera lente jusqu'à la première place vendredi prochain. 20 au lieu de 10 les années précédentes, pas forcément parce 2012 aura été une meilleure année, non, juste parce que plus que les autres fois, j'ai eu du mal à départager tout ce beau monde. Voici déjà cinq propositions de musiques différentes, cinq voyages pour lesquels chacun est libre ou non d'embarquer...

20- Here We Go Magic - A Different Ship 
La pop de Luke Temple est toujours aussi raffinée, maîtrisée, mais un peu poil trop sage. En concert, c'est la même chose. On voudrait bien que le groupe se lâche plus, débride un peu tout ça. Here We Go Magic pourrait ainsi être considéré comme les anti-Animal Collective. Heureusement sur quelques chansons, leur musique s'envole un peu comme sur le très réussi "How Do I Know", un de leurs meilleurs titres à ce jour.



19- Swans - The Seer 

Je n'aurais pas cru pouvoir adhérer à ce genre de musique sombre, aux batteries plombantes, aux rythmiques répétitives, à ces titres de plus de trente minutes qui prennent inévitablement leur temps. Je sais que je zapperai systématiquement l'écoute de certains morceaux. Au contraire, je suis irrésistiblement happé par d'autres dont la longueur ne me gène pas du tout.



18- Dan Deacon - America 

La musique de Dan Deacon fait tantôt penser à du LCD Soundsytem pour son efficacité punk, tantôt à du Animal Collective pour son avalanche de sons en tout genre disséminés le long des morceaux. Sous ses abords ludiques, "America" est une violente charge contre l'Amérique. Preuve que Dan Deacon n'est pas que l'olibrius que ses concerts pourraient faire croire. 



17- Breton - Other People's Problems 
Ces anglais-là auraient pu prétendre à de plus hautes marches. Leur rock est un étonnant mélange de punk, d'électro, de hip-hop même. Le problème, c'est que tout est loin d'être parfait, mise à part quelques titres particulièrement efficaces ("Edward The Confessor", "Wood And Plastic", etc). Mais comme il parait qu'ils ont fait de gros progrès sur scène depuis leurs débuts, leur prochain disque pourrait définitivement les installer comme un groupe qui compte.


16- Motorama - Calendar

Des Russes dans ce classement ? Oui, mais des Russes signés chez Talitres et qui semblent avoir bien appris, qui leur Joy Division, qui, plus récemment, leur Interpol ou The National. "Calendar", leur deuxième album, n'invente rien, mais aligne, mine de rien, une pléiade de titres impeccables. 





Joyeux Noël à tous et à mercredi pour la suite du classement...

2 commentaires:

  1. Sympa ton début de top albums.
    2012 serait-elle l'année doubles albums épiques et grandioses ??? Entre Swans ("The Seer"), Neil Young & Crazy Horse ("Psychedelic Pill") ou dans un registre Dubstep/Electro Shakleton ("Music for the Quiet Hour/The Drawbar Organ EP"), j'en ai bien l'impression.
    Breton, Motorama et Here We Go Magic, je ne connais que très peu.
    Dan Deacon est vraiment un "olibrius" étonnant !!!
    A + et vivement le suite......

    RépondreSupprimer
  2. eh eh, merci.
    Pour Neil Young et le dubstep, je passe malheureusement mon chemin.

    RépondreSupprimer