Accéder au contenu principal

Top Chansons 2012 : 10-1

ça y est, c'est la dernière ligne droite, le sprint final ! Et le vainqueur est...

10- The Magnetic Fields - Andrew In Drag
Les Magnetic Fields sont une de mes principales découvertes musicales de l'année - comme quoi, il n'est jamais trop tard. Avec leur dernier album, ils sont revenus à leur meilleur - le triple disque "69 Love Songs" de 1999 -, des jolies mélodies pop agrémentées de paroles délicieusement décalées.


9- Breton - Edward The Confessor  
Ils s'appellent Breton en référence à André. Pourtant point de surréalisme avec eux, mais un rock qui emprunte aussi bien au hip-hop qu'à l'électro ou au punk. Un melting-pot qui n'est pas toujours convaincant sauf sur quelques titres à l'efficacité imparable, tel "Edward The Confesssor".
 

8- Dominique A - Quelques Lumières 
La musique de Dominique A n'a jamais été aussi avenante - la preuve, ma petite Lucie connaît par coeur le refrain de "Quelques Lumières" - elle n'en reste pas moins passionnante.


7- Barbara Carlotti (et Philippe Katerine) - Mon dieu, mon amour  
Barbara Carlotti s'impose définitivement comme une des figures majeures de la nouvelle chanson française. Sur "L'amour, l'argent, le vent", elle fignole encore davantage son univers, tout en y assénant plus de fantaisie comme sur cet impayable duo avec l'inénarrable Katerine.


6- Alt-J - Breezeblocks 
Ces anglais-là font une quasi unanimité. Il faut dire que le rock subtil est assez inclassable. Par fainéantise, on les compare souvent à Radiohead. Pourtant, un titre comme "Breezeblocks" n'a pas besoin de références. Il est tout simplement bon et se suffit à lui-même.


5- Here We Go Magic - How Do I Know  
Le rock intello de Here We Go Magic sait aussi faire preuve d'un peu de folie, comme avec les "houhou" de ce "How Do I Know". On pense même au meilleur des Feelies.


4- Mac Demarco - My Kind Of Woman
Ne pas se fier aux apparences, ce Canadien aux allures de bûcheron, pratique un rock à la cool, capable par moments de pures étincelles, comme sur "My Kind Of Woman". 


3- Melody Echo's Chamber - I Follow you 
Cocorico, en France aussi, on sait faire de la dream-pop de qualité. La preuve avec Melody Echo's Chamber derrière lequel se cache Melody Prochet, une compatriote. A l'écoute de ce "I Follow You", c'est plutôt nous qui la suivrions n'importe où.


2- Foxygen - Take The Kids Off Broadway
Ces jeunes américains sont promis à un grand avenir. Un nouveau disque est déjà prévu pour le début 2013. En attendant, "Take The Kids Off Broadway" parvient en à peine trois minutes à réunir le meilleur de la pop des années 70, ce qui n'est pas un mince exploit.


1- Spiritualized - Hey Jane
Avec "Hey Jane", Jason Pierce réussit la chanson rock parfaite : ça commence par un blues psyché dont il a le secret pour finir sous une pluie de choeurs éblouissante. "Sweet heart, sweet light. Sweet heart and love of my life". Magique.

Commentaires

  1. "Hey Jane", chanson de l'année, la classe !!
    Et "Sweet Heart / Sweet Light", album de l'année ??? Peut être mais en tout cas, un des meilleurs albums de 2012.....Et haut la-main !!
    Pour l'instant, je ne comprend pas trop le "buzz" autours de Alt-J...mais je n'ai que vaguement écouté.
    "Quelques Lumières", un magnifique (pléonasme avec lui) titre de Dominique A.
    Melody Echo's Chamber ou la Dream Pop de qualité made in France, c'est assez rare pour être (très justement) souligné.

    A +

    RépondreSupprimer
  2. Merci.
    Oui, "Hey Jane", c'est effectivement la très grande classe et le disque de Spiritualized est aussi très bien classé chez moi :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Top albums 2017

Vous l'attendiez tous - si, si, ne dites pas le contraire - mon top albums 2017 ! Ce ne fut une fois de plus pas chose aisée, même aux toutes premières places, car aucun disque ne se dégageait facilement du lot. Pas de grande révélation pour moi cette année, on retrouve donc dans ce classement, des habitués. La principale déception, même si toute relative car l'album est quand même très bon, reste le retour de LCD Soundsystem. Le groupe devait normalement écraser la concurrence, il n'en fut rien. Leur musique est devenue plus réfléchie et moins dansante. Moins marquante donc pour moi. Sinon, dans ceux qui sont restés à la porte de ce top 10 et qui n'ont pas démérité, il y a Babx, Destroyer, Alex Cameron, Xiu Xiu ou Feist. Mais trève de discours, voici donc, en toute subjectivité, mes 10 disques préférés de l'année écoulée.

10. Snapped Ankles - Come Play The Trees
Les anglais de Snapped Ankles pratiquent une sorte de musique hybride, mélange de post-punk, d'élect…

Gu's Musics - Happening

Dans la série il n'est jamais trop tard pour découvrir la musique d'un "ami" Facebook, voici "Happening" de Gu's Musics. Le chanteur, de son vrai nom Gerald Chiifflot, originaire de Tours n'est pourtant pas né de la dernière pluie mais il a plutôt l'habitude de cirer le banc de touche dans la première division de la chanson-rock d'ici. Le genre de gardien de but invariablement désigné comme doublure, doublure des Bashung ou autres Dominique A, voire Rodolphe Burger avec qui la ressemblance paraît la plus évidente. Dis comme ça, on a connu pire comme situation, sauf qu'il vaut mieux, comme on dit, avoir mauvaise presse que pas de presse du tout. L'ami Gu's, pas rancunier, se dit que cela doit être à cause de ses textes, il avoue que c'est là que ça pêche principalement. Alors, il fait appel à un écrivain, un poète breton, Yan Kouton pour son précédent disque, "Aquaplanning". Malheureusement, à trop vouloir les mettr…

Montero - Performer

"Performer" est le deuxième album de Bjenny Montero, australien d'une quarantaine d'années, plus connu dans le milieu du rock indépendant pour ses talents de dessinateur que ceux de chanteur ou musicien. Il a notamment travaillé pour des artistes comme Mac Demarco - dont il a aussi fait la première partie - Ariel Pink ou Pond, soit pour les pochettes de disques soit pour des tee-shirts. Le gars avait même presque tiré un trait sur sa carrière musicale, d'une part parce qu'il avoue préférer le dessin, d'autre part parce qu'il sait qu'il ne rencontrera jamais le succès dans ce domaine. Dis comme ça, on ne peut s'empêcher d'avoir un peu d'affection pour le bonhomme, sorte de loser revendiqué, un brin fantaisiste et jemenfoutiste.
Surtout que "Performer" est un excellent disque de soft-rock, quelque part entre MGMT pour le côté mélodique et psychédélique et Ariel Pink pour le côté kitsch assumé et bricolé et l'inspiration ne…